Vous êtes ici › Les groupes / artistesRReturn to Khaf'ji › Betrayal

Return to Khaf'ji › Betrayal

cd • 6 titres

  • 1Stalker
  • 2Betrayal
  • 3Burning altar
  • 4Your tears, my laughter
  • 5Widow
  • 6falling down

informations

line up

Rod (chant), Mark (guitare, programmation), Steve (basse)

chronique

Aaaah, le début des 90’s… Cette époque, la dernière, où nous nous enregistrions encore des K7 par brassées (imaginez, mes jeunes ami(e)s, ce temps où nous étions heureux de passer 60 minutes à compiler en temps direct des morceaux pour faire plaisir à des potes…), ce support comptant encore beaucoup dans les collections, y compris pour les groupes qui n’avaient pas les moyens de sortir du vinyl… Tant de formations talentueuses mais éphémères ne sont donc disponibles aujourd’hui que sur ces petits blocs de plastique. Je n’en suis pas nostalgique, claquer de l’argent dans un support aussi instable et pas toujours fantastique niveau qualité, très peu pour moi, je cherche plutôt les groupes ayant produit des cds. Il me fallait logiquement obtenir le mini produit par les Irlandais du Nord de Return to Khaf’ji, combo pas foncièrement exceptionnel mais pas désagréable non plus dont j’avais chroniqué le premier opus en ces pages. Ce EP est à l’image, pas fabuleux mais clairement plaisant à l’écoute. Niveau voix, pas de surprise, comme plusieurs formations de l’époque (Vendemmian, Children on Stun, Dream Disciples…), le chanteur ne cherche pas à se laminer les cordes vocales pour sonner comme et c’est très bien ainsi. Niveau guitare, on privilégie le muscle plus que le froid cristallin, sans sonner metal pour autant (encore que le heavy à dû tourner dans les foyers à en juger par certains riffs), un zeste de programmation, une touche épique et le tour est joué. Return to Khaf’ji ne signent pas des hits inoubliables mais malgré tout des compositions solides tenant correctement le test du temps et assurant ce qu’il faut niveau ambiances. En fait, il manque juste aux Irlandais du Nord le petit plus qui ferait exploser leurs compositions mais il n’arrive jamais et l’ensemble se contente de sonner honnête. Bien des groupes n’auront pas pu en affirmer autant et franchement, ce mini (enfin, il compte quand même six chansons et pas du remplissage) passe tout seul, peut-être même encore mieux aujourd’hui qu’à l’époque en ce qui me concerne.

note       Publiée le lundi 1 avril 2024

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Children On Stun - Mondo weird

Children On Stun
Mondo weird

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Betrayal" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Betrayal".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Betrayal".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Betrayal".