Vous êtes ici › Les groupes / artistesWThe Wounded Kings › Consolamentum

The Wounded Kings › Consolamentum

cd • 7 titres • 46:34 min

  • 1Gnosis13:18
  • 2Lost Bride06:01
  • 3Elige Magistrum01:26
  • 4Consolamentum09:06
  • 5Space Conqueror02:20
  • 6The Silence12:11
  • 7Sacrifice02:07

informations

Produit par Chris Fielding et Steve Mills. Enregistré et mixé par Chris Fielding au Propagation House Studios, Devon en août 2013. Masterisé par Collin Jordan au Boiler Room Mastering, Chicago.

line up

Steve Mills (guitare électrique, guitare acoustique, claviers), Sharie Neyland (chant), Alex Kearney (guitare électrique, guitare acoustique), Myke Heath, (batterie, percussions), Alex Eliadis (basse).

chronique

D O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O O M.

HA HA HA ! Groumfff ; je déconne ;-) Dès l'intro, progressive à souhait, on retrouve l'esprit de cet ancient doom psychédélique sans esbroufe, un doom canal historique dont The Wounded Kings est désormais une figure de proue. Comme d'habitude une des grandes forces de la formation est de n'en faire jamais trop ; les anglais déroulent simplement et imperturbablement leur propos, insensible à toute influence, et portés par une vision intérieure commune qui force le respect. Même la délicate transition d'une voix masculine vers un chant féminin dès l'album précédent ne perturbe à aucun moment la formation car Sharie Neyland ne cherche heureusement pas à révolutionner le style The Wounded Kings. Au contraire elle se fond dans un moule dont l'intégrité a fait ses preuves pour poursuivre cette oeuvre à la gloire du doom dont Consolamentum se pose comme une nouvelle pièce de référence. Impressionnant de maîtrise et de cohérence.

note       Publiée le dimanche 31 mars 2024

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Consolamentum" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Consolamentum".

    notes

    Note moyenne        4 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Consolamentum".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Consolamentum".

    Intheseblackdays Envoyez un message privé àIntheseblackdays

    Toujours eu du mal avec les albums post George. Si le côté instrumental a toujours su garder ses qualités indéniables, le fait d’être passé d’un projet entièrement « fait à quatre mains dans la cave de Mills » à un truc de studio avec un membre par instrument et passant au micro d’un dandy désabusé à une chanteuse folklorique au timbre nasillard leur a fait perdre ce côté poussiéreux et sépulcral qui se démarquait sur les deux premiers albums. Remarque anecdotique, j’ai toujours trouvé amusant que les têtes pensantes de deux des meilleurs groupes de doom metal anglais soient beau-frères (Mills a d’ailleurs prêté une partie de son matos à Oborn pour l’enregistrement de Come my Fanatics…. ), mais proposent deux versions totalement opposées: les Wizards étant la variante qui se gaveraient de fish and chips et de bière en fumant de l’herbe devant les films de la Hammer tandis que les Wounded Kings seraient des dandys fumant euxaussi de l’herbe mais à la pipe, tout en buvant du thé en feuilletant un ouvrage d’Arthur Machen.

    Note donnée au disque :       
    born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

    Je le préfère à celui-ci, pour ma part, un peu plus cérémoniel.

    Message édité le 31-03-2024 à 18:51 par born to gulo

    Note donnée au disque :       
    Chris Envoyez un message privé àChris
    avatar

    Ah bien vu, je ne l'ai pas vu passer cet album d'avant 😉

    Note donnée au disque :       
    born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

    Neyland est arrivée sur l'album d'avant ;)

    Note donnée au disque :