Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPoésie Noire › En grande colère / Pity for the self

Poésie Noire › En grande colère / Pity for the self

cd | 13 titres

  • 1 Beat about the bush
  • 2 Restraint
  • 3 Earth (material version)
  • 4 Fait accompli
  • 5 Turn turtle
  • 6 Trophy
  • 7 Poésie noire
  • 8 Pity for the self
  • 9 Bunker song
  • 10 Dark number
  • 11 Hiroshima
  • 12 Gioconda smile
  • 13 Pity instrumental

line up

Jo Casters (chant, piano, guitare acoustique), Herman Gillis (guitare électrique, électronique), Marianne Valvekens (chant, claviers)

chronique

Ce cd groupe en fait deux mini albums, ‘En grande colère’ et ‘Pity for the self or we’ll teach you to dance’. Le premier fait suite au merveilleux ‘Tetra’ dont il prolonge quelque peu l’atmosphère. On y trouve notamment une reprise de ‘Earth’, plus désespérée. Le premier titre, ‘Beat about the bush’, est lui aussi un ancien (extrait du tout premier album), retravaillé ici dans une version plus électro et moins naïve que l’original. Pour le reste, nous trouvons une suite de morceaux dark wave efficaces comme ‘Restraint’ (où la voix est travaillée pour sonner très sombre), ‘Turn turtle’ et une excellente version live de ‘Poésie noire’. La joie de vivre n’est toujours pas au rendez-vous et pourtant deux intrus font clairement tache sur le disque, tout d’abord l’insipide ballade pop ‘Fait accompli’ (chantée en français) et ses textes naïfs et ‘Trophy’ qui, s’il sonne un peu moins variété, n’en demeure pas moins bien léger. Ces deux chansons sont d’autant moins à leur place que le reste est plutôt cohérent et bien amené, dommage. Les titres de ‘Pity for the self’ ne sont pas mauvais mais ils manquent un peu de force. Certes, l’atmosphère dark wave de ‘Hiroshima’ et ‘Pity for the self’ (où les amateurs noteront un sample de Dead can dance ralenti) est plutôt agréable, de même que l’électro froide et désenchantée de ‘Bunker song’; par contre la nouvelle mouture de ‘Gioconda smile' (tiré du premier album), peu intéressante, et la version instrumentale de ‘Pity for the self’ donnent une impression de remplissage. A noter une présence accrue de la voix féminine, absente des deux précédents opus (‘Tetra’, ‘Tales of doom’)

note       Publiée le samedi 5 octobre 2002

partagez 'En grande colère / Pity for the self' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "En grande colère / Pity for the self"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "En grande colère / Pity for the self".

ajoutez une note sur : "En grande colère / Pity for the self"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "En grande colère / Pity for the self".

ajoutez un commentaire sur : "En grande colère / Pity for the self"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "En grande colère / Pity for the self".

Les.Mondes.Gothiques › lundi 28 février 2005 - 16:44  message privé !
c'eSt sUR quEL aLBUM quE l'ON reTRouve le mOrceaU "lES eXCuses" ?