Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRadio Sect › Wired

Radio Sect › Wired

cd • 8 titres

  • 1Wired
  • 2Imitation of life
  • 3Heartbreak city
  • 4Factory
  • 5Center of attention
  • 6Set the world on fire
  • 7Debenerator
  • 8Mirage

extraits vidéo

informations

Il s'agit de la version vinyle orange; existe également en vinyl noir, limité à 160 copies.

line up

Nassos (chant, guitare), Nik (basse), Mike (guitare), Babis (batterie, percussions9

chronique

De nombreux musiciens admettent l’influence de Gang of Four mais personnellement, je n’en connais pas des masses dont je pourrais dire qu’ils sont des clones. Avec les Grecs de Radio Sect, c’est chose faite, j’ai vraiment été bluffé. En écoutant ‘Wired’ de loin la première fois, je me suis demandé si je ne m’étais pas trompé en sélectionnant la musique dans mon IPod. Post punk décharné, froid et sec, type de chant similaire, si ces gens ne sont pas fans de Gang of Four, je veux bien être noyé dans un tonneau de moussaka. La rythmique, comme il se doit, est l’axe central des compositions, la guitare, balaie avec ses accords glacés en renfort. Ce parti pris assez dépouillé confère un aspect hypnotique aux chansons, l’ennui est qu’ils sont peu riches en rebondissements (si ce n’est quelques roulements de percussions qui s’ajoutent au rythme principal très en caisse claire) et tournent facilement autour des 5 minutes. Idem pour le chant qui scande surtout des phrases, le vocaliste y met de la conviction, rien à dire là-dessus, mais cela varie peu dans le style. Du coup, si l’album démarre assez fort, peu à peu une certaine lassitude se fait sentir même si Radio Sect essaient de faire rebondir l’attention à partir de ‘Center of attention’ en supplantant peu à peu les influences Gang of Four par celle des Cure mais ça ne suffit pas. Laissons cela aux Grecs, rien du post punk aseptisé en vogue aujourd’hui, il y a vraiment une démarche et un travail de production conscient mais inutile de cacher que le disque dans son entier sonne un peu uniforme même si agréable. Qui plus est les influences sont très (trop) présentes même si le groupe maitrise son affaire. Un album sympathique mais manquant par trop de corps pour générer 100 % l’enthousiasme.

note       Publiée le vendredi 29 mars 2024

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Gang Of Four - entertainment!

Gang Of Four
entertainment!

The Cure - Seventeen seconds

The Cure
Seventeen seconds

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Wired" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Wired".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Wired".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Wired".