Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTar Pond › Petrol

Tar Pond › Petrol

cd • 5 titres • 37:58 min

  • 1Bomb10:08
  • 2Blind06:22
  • 3Slave06:38
  • 4Something07:40
  • 5Dirt07:10

informations

Produit par Tar Pond and Tommy Vetterli. Enregistré et mixé par Tommy Vetterli au New Sound Studios, Suisse en 2020 et 2023. Masterisé par Dan Suter au Echochamber, Suisse. Pochette par Justin Mortimer. Illustrations par Thomas Ott.

line up

Marquis Marky (batterie), Thomas Ott (chant), Chris Perez (basse), Stefano Mauriello (guitare), Daniele Merico (guitare)

chronique

  • doom classe

Tar Pond épisode 2. On ne change pas une formule qui gagne. Alors même si la formation connait quelques petites modifications de line up sur ce second album, le style Tar Pond reste lui bien le même et c'est parfait parce qu'on n'aurait surtout pas voulu qu'il en soit autrement. On voulait que ce Petrol soit le prolongement de Protocol of Constant Sadness... et il l'est bien. Tar Pond c'est comme une drogue. On croit qu'on va pouvoir s'en sortir fastoche, mais dès la première écoute on se retrouve englué jusqu'aux oreilles dans cette substance doom non identifiée... Englué dans cette ambiance noire, malsaine, collante (Petrol ?), lente et lancinante à la fois : ça prend le temps nécessaire pour te faire comprendre ce que tu dois finir par comprendre. Mais on a un problème avec Tar Pond : à chaque morceau tu as l'impression que tu tiens le meilleur morceau de l'album, mais non car il n'y a pas de "meilleur morceau de l'album", ou plutôt si, il y a cinq "meilleur morceau de l'album". Cinq petits bijous parfaitement ciselés par nos maîtres doom helvètes. Cinq petits joyaux qui te tiennent en haleine pendant ces presques 40 minutes d'un album paradoxalement très court mais qui font que dès que ça se termine tu dois de nouveau appuyer sur la touche Play. Il n'y a pas le choix. Tar Pond c'est comme une drogue je te dis. Une fois ferré, plus d'échappatoire : Bomb, Blind, Slave, Something, Dirt, Bomb, Blind, Slave, Something, Dirt, Bomb, Blind, Slave, ...

note       Publiée le dimanche 18 février 2024

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Petrol" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Petrol".

notes

Note moyenne        7 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Petrol".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Petrol".

Aplecraf Envoyez un message privé àAplecraf

Grosse baisse d'intensité avec l'album précédent, là où on avait une tension sur un point de rupture permanent

Note donnée au disque :       
born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Perso y a nettement un mélange huile-eau-chépaquoi qui se fait pas. Une superposition de couches qui se disent merde : du AIC, évidemment, du heavy-doom-trad, et des trucs très moderne, je sais plus dire dans quoi tellement ça se mélange pas non plus avec mon cerveau, mais je dirais un truc extrême façon moderne, genre rejetons de Will Haven, Céleste et compagnie. Biscornu, pas gracieux, tombe à plat. Mais de toute évidence on les sent très pénétrés de ce qu'ils font, et de la profonde darkness dont tout le monde du reste les certifie (et à laquelle je serais ravi de me rendre, pas de malentendu). Ce qui rend la chose encore plus malaisante.

Note donnée au disque :       
saïmone Envoyez un message privé àsaïmone
avatar

Je suis bien obligé de rejoindre le rang de l'ennui, on a souvent l'impression d'entendre une version bornée d'AIC avec la sensualité d'un guichetier de la CPAM. Le Doom dans un formulaire Cerfa

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Du coup j'imagine que si, tout comme le précédent, on peine à écouter un morceau en entier et vaincre un profond sentiment d'agacement et d'ennui, c'est pas la peine d'insister ?

Message édité le 19-02-2024 à 21:36 par born to gulo

Note donnée au disque :       
Dun23 Envoyez un message privé àDun23

Y'a t'il autre chose ajouter?

Nope!

Note donnée au disque :