Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTar Pond › Protocol of Constant Sadness

Tar Pond › Protocol of Constant Sadness

lp • 4 titres • 33:56 min

  • Face A
  • 1Damn13:22
  • Face B
  • 2Please07:32
  • 3Worm07:27
  • 4The Spirit05:35

informations

Produit par Tar Pond et Tommy Vetterli. Enregistré et mixé par Tommy Vetterli au New Sound Studios, Suisse entre septembre 2017 et avril 2018. Mastérisé par Dan Suter au Echochamber, Suisse. Pochette par Steven Shearer, Davos (détail), 2007.

line up

Martin Eric Ain (basse), Marquis Marky (batterie), Thomas Ott (chant), Monika Schori (basse), A.C. Kupper (guitare), Stefano Mauriello (guitare)

chronique

Tar Pond. Des Suisses... dont certains plutôt connus : Markus "Marky" Edelmann de Coroner ou encore le regretté bassiste de Celtic Frost Martin Eric Ain. Nos suisses déploient un doom assez unique dans le genre. Lent, désespéré et lancinant. Tar Pond me ferait un peu penser à une improbable hybridation entre la posture attentiste d'un Oxbow en plus doom et sans le côté pleurnichard, et le spleen des morceaux les plus sombres d'un Type O Negative, les influences comico-gothiques en moins. Ajoutez à ça le chanteur (plus connu pour ses travaux d'illustrateur de comics) Thomas Ott, qui fait des merveilles avec sa belle voix grave, profonde et claire, ici pas besoin de hurlements guturaux pour en imposer, et vous obtenez une formule relativement imparable d'autant plus que l'inspiration s'est également invitée tout au long des quelques 30 minutes de cette courte mais superbe entrée en matière. Ces Suisses sont des esthètes, jouant sans cesse sur les variations mais sans jamais en faire trop. Et cette sobriété, je dirais même cette retenue peu commune dans le genre, permet la mise à nu de leur incroyable talent. On est véritablement happé par cette atmosphère implacable, par cette musique complètement habitée qui vient du fond des tripes, qui nous triture le ciboulot dans tous les sens et ne cesse de nous surprendre à l'image de cette génialissime rupture grésillante au milieu de Damn. Pas trop de doutes à avoir, ce Protocol Of Constant Sadness est une sacrée réussite.

note       Publiée le dimanche 18 février 2024

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Protocol of Constant Sadness" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Protocol of Constant Sadness".

notes

Note moyenne        8 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Protocol of Constant Sadness".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Protocol of Constant Sadness".

kama Envoyez un message privé àkama

La grande classe Tar Pond !

Note donnée au disque :       
Dun23 Envoyez un message privé àDun23

Hé, hé, hé, Ha, Ha, HA, HA, Haaaaarg!!!!!

Tar Pond ici, c'est cool, c'est top méga cool, c'était indispensable. Comme leurs 2 albums, courez y les gens.

Note donnée au disque :       
Aplecraf Envoyez un message privé àAplecraf

J'attendais la chronique sur Guts depuis bien trop longtemps merci Chris ! Pas encore eu le temps de me faire un avis certain sur le dernier album.

Note donnée au disque :       
COLDSTAR Envoyez un message privé àCOLDSTAR

Oh je l'ai écouté il y a pas longtemps justement. Pas accroché. Trop doom pour moi. Mais les amateurs du genre devraient jeter une oreille!

pokemonslaughter Envoyez un message privé àpokemonslaughter
avatar

Un futur classique.