Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUI › The 2-sided EP / The sharpie

UI › The 2-sided EP / The sharpie

cd • 10 titres

  • 1Ay Nako3:14
  • 2Piñata2:50
  • 3I Will Not Make Inconsiderate Requests5:44
  • 4Horn Crown Label3:37
  • 5Lull3:05
  • 6Ring3:26
  • 7Scrape2:15
  • 8The Sharpie11:32
  • 9Have a Good Time7:56
  • 10Skeletons6:52

enregistrement

1-7 : Excello Studios, Brooklyn, USA, 1-4 juillet 1993 / 8-10 : "W" Studios, Weehawken, New Jersey, USA, 9-10 décembre 1995

line up

Sasha Frere-Jones (basse), Clem Waldmann (batterie), Wilbo Wright (basse)

remarques

chronique

Styles
rock
post rock
Styles personnels
post rock

Math Rock. Post Rock. En fin de compte, peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse ! Et c'est précisément le cas avec Ui sur lequel nous nous penchons ici pour décortiquer tous ensemble leurs premiers enregistrements réunis en un seul compact disc. Tout y est ; de la forme (une production en phase totale avec la musique) au fond (une démarche intègre et captivante). Souvent tendues, parfois sourdes et mystérieuses (comme sur "I Will Not Make Inconsiderate Requests"), cette suite d'atmosphères nous régale avec un parfait dosage où guitare, basse et batterie se donnent le change pour bâtir l'architecture d'un ensemble aux contours à la fois flous et solides. Dans la lignée d'un Tortoise, avec l'humour en plus, comme l'attestent "Ring" et "Scrape", ou A Minor Forest, mais en moins viscéralement malade et pêchu, Ui contribue lui aussi à l'écriture de ce genre nouveau du rock alternatif américain qui laisse une place aux démarches intelligentes, réfléchies, mais aussi audacieuses, et de relativement à sévèrement burnées. C'est un réel bonheur d'entendre avec quelle dexterité Ui arrive à concilier approche minimale et énergie ("Lull"), chose bien trop rare dans les formations de ce type qui privilégient souvent l'un ou l'autre de ces axes, ne songeant presque jamais à les mener tous les deux de front. Avec le trois titres "The Sharpie", enregistré près de trois ans après le "2-Sided Ep", on retrouve le groupe avec un propos encore plus mâture, étoffant à présent sa palette sonore de la présence d'un violon et de quelques bidouillages électroniques supplémentaires. Paradoxalement, le groupe semble aussi ne plus avoir grand chose à dire ; les temps d'exposition sont plus longs et certains titres, malgré leurs relatives longueurs ("Have a Good Time"), ne peuvent raisonnablement pas prétendre à autre chose que des ébauches de titres en devenir où le groupe se cherche, débouchant rarement sur une réelle trouvaille. Malgré tout, Ui reste terriblement efficace. On notera juste qu'il tourne aussi un petit peu en rond, tentant, de toute évidence, de lever de nouvelles pistes dans lesquelles ils finissent hélas par se perdre. Heureusement, la chanson "Skeletons" remet les pendules à l'heure, avec une verve rare, qui n'est pas sans rappeler les hollandais de The Ex.

note       Publiée le jeudi 3 octobre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The 2-sided EP / The sharpie".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The 2-sided EP / The sharpie".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The 2-sided EP / The sharpie".