Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSad Lovers And Giants › Headland

Sad Lovers And Giants › Headland

cd • 12 titres

  • 1Godless soul
  • 2Like thieves
  • 3One man's hell
  • 4Restless
  • 5Alaska
  • 6It's snowing
  • 7My heart's on fire
  • 8Life will kill us
  • 9Clocktower Lodge
  • 10Seven kind of sins (single version)
  • 11Three lines
  • 12Colourless dream

extraits vidéo

informations

The Twilight Zone, Londres, Angleterre.

Les quatre derniers titres sont extraits du EP 'Clocks go backwards' ajoutés en bonus.

line up

Garce (chant), Tony McGuinness (guitare), Cliff Silver (basse), Juliet Sainsbury (clavier), Mr. Pollard (batterie, percussions)

chronique

Quel sentiment trouble que la nostalgie… Idéalisation d’un passé face à un présent peu agréable ? Peur de vieillir ? Crainte de l’avenir ? ’It’s snowing on the fields of my childhood’, chantent Amoureux Tristes et Géants en cette année 1990 et difficile de ne pas sentir son coeur se serrer face à ces guitares hivernales, ces claviers enneigés, ce chant plaintif comme perdu parmi les flocons… On catalogue souvent Sad Lovers and Giants comme poètes et bucoliques mais difficile de l’éviter à l’écoute de ce bouleversant ‘Headland’… Essayez seulement de résister à la première chanson, à cette redoutable paire constituée par la guitare et le clavier, soutenue dans ses irrésistible volutes par une rythmique impeccable, au chant de Garce Allard capable de vous chanter ‘The future is bright’ d’un timbre si triste et lumineux que les larmes ne sont pas loin. Impossible de ne pas s’imaginer parcourir des sentes forestières, battre des routes de campagne, soit le regard porté vers les étoiles, soit le visage battu par un vent d’hiver, celui de ‘It’s snowing’ justement. Se profile pourtant en filigrane une forme plus mutine, espiègle, de cold wave, comme dans le magnifique ‘Like thieves’. Si la nature version And also the Trees évoquait plus volontiers les tourments de l’adulte en devenir, celle de ce disque quête un paradis perdu, des images égarées dans le passé. Attention cependant, rien de mièvre là dedans, au contraire, d’autant que nos Anglais ont aussi ce don de tromperie, de nous installer dans une ambiance qu’ils transpercent de moments plus appuyés et ‘Headland’ ne fait pas exception avec des titres tels que ‘One man’s Hell’ ou ‘My heart’s on fire’ qui ne troublent en rien l’impression de tristesse, de délicatesse des arrangements et la maitrise des arrangements. Incroyable que ce groupe n’ait pas été davantage reconnu alors que Echo and the Bunnymen et And also the Trees ont réussi. Hélas pour eux, ce n’est pas ‘Headland’ qui changera la donne puisque des problèmes de label repousseront la date de sortie et empêcheront ensuite une promotion efficace. En complément, un EP au titre tout aussi baigné de nostalgie, ‘The clicks go backwards’, complétant à merveille l’atmosphère hivernale et mélancolique du LP d’une touche légèrement plus directe et incisive (‘Seven kind of sins’, ‘Colourless dream’ carrément post punk goth) tout en lui servant d’écho. Magnifique travail une fois encore toute en subtilité dans sa conception mais extrêmement direct quant aux émotions qu’il suscite.

note       Publiée le lundi 29 janvier 2024

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Fra Lippo Lippi - Small mercies

Fra Lippo Lippi
Small mercies

Echo And The Bunnymen - Songs to learn and sing

Echo And The Bunnymen
Songs to learn and sing

And Also The Trees - Green is the sea

And Also The Trees
Green is the sea

Motorama - Alps

Motorama
Alps

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Headland" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Headland".

    notes

    Note moyenne        3 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Headland".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Headland".

    ProgPsychIndus Envoyez un message privé àProgPsychIndus

    La guitare de sad lovers est l'une des plus belle dans le post punk, leurs arrangements sont toujours parfait qu'ils intègrent un saxophone un clavier plus pêchu c'est toujours formidable, et cette voix !!!!

    Message édité le 31-01-2024 à 04:24 par Progpsychindus

    Note donnée au disque :