Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBorghesia › Escorts and models

Borghesia › Escorts and models

cd • 9 titres

  • 1Am I ?
  • 2U Crnom = In black
  • 3Pasto Nudo = Naked lunch
  • 4Toxido
  • 5Ogolelo Mesto = Rugged city
  • 6Goli, Uniformirani, Mrtvi = Naked, uniformed, dead
  • 7A.P.R.
  • 8Beat and scream
  • 9Forgot

informations

Studio Metro, Studio CD, Ljubljana, Slovénie

line up

Dario Seraval (chant, programmation), Aldo Ivančić (percussions, programmation), Zemira Alajbegović (voix féminine, effets visuels)

Musiciens additionnels : Mario Youneed (saxophone, clarinette), Chris Cavazza (guitare), Bogdan Lesnik (voix)

chronique

Quand l’EBM et l’indus fusionnent… Certain(e)s trouveront cela daté (et certaines sonorités le sont effectivement) mais il y a vraiment quelque chose de très créatif dans la programmation des boîtes, des constructions de loops chez pas mal d’artistes investis des 80’s, une richesse moins présente à une époque où pourtant les machines sont nettement plus simples d’utilisation mais là est peut-être le problème… La rythmique est clairement la colonne vertébrale des morceaux chez Borghesia; que les morceaux soient lents ou plus rapides, tout démarre par un beat qui se construit avec plusieurs couches de sonorités mais les Slovènes ont cette qualité qu’ils ne s’y limitent pas, ils ont le don de caler une petite ligne de synthé sexy as fuck, un lick de saxophone. Le reste est une question de savoir arranger, placer des voix quand et comment il faut, travailler les sonorités dans une optique post-industrielle. De ce point de vue, les Slovènes partagent forcément une certaine philosophie avec leurs compatriotes de Laibach mais eux ont choisi la résistance ouverte, pas question de cinquante de degrés d’ambiguïté, de démarche à l’envers ou d’humour spécial. ‘Escorts and models’ n’est pas si marquant à la première écoute, une sorte d’EBM plus retors, bien ficelé, mais en ce qui me concerne, les écoutes successives en ont fait un disque marquant auquel je reviens très souvent de par sa séduction tenace et insidieuse. Rien que ‘Am I ?’, sa ligne de clavier vaguement orientale avec des vocaux robotiques à la Kraftwerk, une rythmique séduisante, même si les petits breaks martiaux avec sonorités de cymbales synthétiques sonnent un brin datés. ‘U crnom’, c’est du rock avec saxo mais joué version électronique et la voix râpeuse assure le reste. Je préfère pourtant des chansons de la trempe de ‘Pasto nudo’, plus menaçantes dans leur approche EBM trop lente pour danser avec un halo industriel en filigrane, un positionnement vocal dont je raffole (même le saxo y sonne plus torve) ou ouvertement indus telles que ‘Toxido’ avec sa note ambiante, son orgue, sa récitation féminine froide. Force m’est pourtant d’admettre que le plus ouvertement agressif ‘Goli, Uniformirani, Mrtvi’ passe tout seul malgré ses lancées de cuivres synthétiques embarquées dans des boucles folles et surtout alourdies par les percussions, le chant revendicateur, les accords de gratte… Donc, oui, il y a quelques scories 80’s au milieu de tout ce bardas mais rien de dérangeant, Borghesia, c’est résolument un univers complet et complexe, pas juste de l’EBM axé dancefloor, leur musique est intrinsèquement cohérente dans sa variété avec un aspect revendicateur rageur qui ne fait pas semblant (‘Beat and scream’) et une provocation artistique savamment orchestrée…

note       Publiée le vendredi 26 janvier 2024

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Laibach - Nova akropola

Laibach
Nova akropola

Kraftwerk - Trans-Europe Express

Kraftwerk
Trans-Europe Express

Front 242 - Official version

Front 242
Official version

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Escorts and models" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Escorts and models".

    notes

    Note moyenne        3 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Escorts and models".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Escorts and models".

    Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan  Shelleyan est en ligne !
    avatar

    Pas bête, la réf' à Calva y Nada sur certains titres...

    Note donnée au disque :       
    cyberghost Envoyez un message privé àcyberghost

    Y a clairement un truc particulier avec ce disque... Râââh bordel Toxido, je ne peux m'empêcher de penser à Calva y Nada à chaque fois !