Vous êtes ici › Les groupes / artistesSShining (SUE) › Shining

Shining (SUE) › Shining

cd • 6 titres • 50:12 min

  • 1Avsändare okänd08:27
  • 2Snart är dom alla borta09:50
  • 3Allt för döden11:17
  • 4Fidelis ad mortem06:36
  • 5Åttahundratjugo03:21 [reprise d'Erik Satié]
  • 6Den permanenta sömnen kallar10:34

informations

Enregistré aux Sonic Train Studios entre septembre 2022 et janvier 2023

line up

Nicholas Barker (batterie), Alex Friberg (basse), Charles Hedger (guitares), Peter Huss (guitares), Niklas Kvarforth (chant, piano), Tuomas Tahvanainen (claviers)

Musiciens additionnels : Andy LaRocque (guitares [4])

chronique

Niklas Kvarforth vient tout juste d'avoir 40 ans et le fait qu'il soit toujours en vie est en soi un exploit quand on suit ses frasques au cours des 25 dernières années. Mais à quel prix... Quand on lit ses dernières interviews et ses derniers posts sur les réseaux sociaux, on voit clairement qu'il morfle sévère. Au milieu de tout cela, son groupe Shining continue bon an mal an à sortir de manière assez régulière de nouveaux albums. En cette année 2023, il sort son douzième album, éponyme, avec un groupe totalement remanié. Peut-on d'ailleurs encore parler de groupe à proprement parlé ou doit-on plutôt utiliser le terme de mercenaires tant le turn-over est particulièrement important dans la formation suédoise ? A part son fidèle guitariste depuis près de 20 ans, Peter Huss, tous les autres ont été recrutés juste avant l'enregistrement de ce nouvel album. D'ailleurs dans les nouveaux venus, on a quelques beaux noms de la scène européenne avec notamment Nicholas Barker (ex-Cradle Of Filth, ex-Dimmu Borgir et tant d'autres formations de metal extrême...) aux fûts, le guitariste Charles Hedger (Mayhem, ex-Cradle Of Filth) ou bien le bassiste Alex Friberg (Naglfar, Firespawn, ex-Necrophobic). Malgré tous ces changements, on ne peut cependant pas dire que le style de Shining ait beaucoup changé. Déjà, au niveau de sa structure, on a toujours un album de 6 morceaux, avec un instrumental classique en position 5. Ensuite, musicalement, on a des morceaux longs, lents, jouant toujours une sorte de black metal mélancolique et dépressif. Les cinq morceaux restent dans le même moule, larmoyants avec de belles envolées guitaristiques (on a même un solo d'Andy La Rocque de King Diamond, comme sur l'album précédent...) et des ambiances lourdes, pesantes, plaintives permettant à Niklas d'interpréter son personnage torturé et mal dans sa peau. Petite nouveauté ici, l'apparition dans le line-up d'un claviériste qui permet d'ajouter de la mélancolie et du malaise à l'ensemble. Les touches de piano sont particulièrement bien amenées, donnant un coté Make A Change... Kill Yourself pas mauvais du tout. Mais là où les Danois poussaient le bouchon jusqu'aux tréfonds de la maladie mentale, Shining reste dans sa zone de confort finalement. Je ne vois que peu d'évolutions depuis 3-4 albums. A chaque morceau, je me dis que ça me rappelle les précédents albums et qu'il n'y a que de la redite, en moins bien. Et en fait, je me fais chier à la longue ! Tout simplement. Je retrouve les mêmes schémas, les mêmes leads de guitare, toujours ce même chant en suédois et ces évolutions téléphonées, ces montées abruptes, ces riffs tranchants s'enchaînant à des guitares mélodiques et toujours ces mêmes gimmicks, puis ces descentes plus calmes, éthérées, avec notamment l'utilisation de guitares sèches. On a entendu cela des dizaines de fois par le passé. La recette n'est pas mauvaise. On ne peut pas dire non plus que ce soit pourri, les musiciens jouent bien et l'ensemble est cohérent, mais il ne se passe rien. Je me demande vraiment ce qu'apportent ces nouveaux musiciens, surtout quand on connaît leur pedigree. Non, là, je ne peux qu'être déçu. Quand débarque le morceau classique, reprise d'Erik Satié, "Åttahundratjugo", je me surprends à trouver qu'il s'agit du meilleur morceau de l'album, plus encore quand déboule à la suite "Den permanenta sömnen kallar" et son intro absolument interminable ! Je ne veux pas forcément de la nouveauté, mais quand on reste dans le même registre, on s'attend à ce qu'il y ait une plus forte intensité, une inspiration, des riffs qui restent en tête, quelque chose qui marque. Là, ce n'est pas du tout le cas. Si on regarde les presque 15 dernières années, à part "IX - everyone, everything, everywhere, ends" que j'avais trouvé vraiment super bon, Shining n'a pas proposé grand chose de particulièrement inspiré, et hélas, ce n'est pas avec ce nouvel album que ce constat va changer. Shining reste enfermé dans son carcan et j'ai l'impression qu'il tourne en rond. Il faudrait à l'avenir que le groupe fasse évoluer son style comme il l'avait si bien fait il y a une petite vingtaine d'années...

note       Publiée le jeudi 14 décembre 2023

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Shining" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Shining".

    notes

    Note moyenne        3 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Shining".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Shining".

    nicola Envoyez un message privé ànicola

    8½, comme le film ?

    born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

    Le 8,5 fait quand même bande à part pour moi, c'est d'ailleurs mon favori du groupe.

    Note donnée au disque :       
    mardouk Envoyez un message privé àmardouk

    On est bien d'accord que depuis Halmstad le groupe n'est plus tellement original. La blague absolue sur ce point étant "redefining darkness" qui contrairement à ce qui était claironné était juste la même chose que les précédents opus ! Mais difficile de distinguer VI, VII, RD, IX, et X. D'ailleurs quand la playlist tourne je ne peux pas dire de quel album tel morceau provient.

    Pour cet opus j'avais vraiment hâte d'écouter la performance de Nick Barker. Las, les morceaux de cet album ne sont pas conçus pour un cador des fûts ! Mais cependant, et j'en terminerai par ces mots, une fois apprivoisé on en parvient à lui trouver bien des qualités. Mention particulière en ce moment au démarrage de "Allt för döden".

    Etienne20399 Envoyez un message privé àEtienne20399

    Ecouté une demie fois sur youtube j'ai pas eu le courage d'aller jusqu'à la fin

    pokemonslaughter Envoyez un message privé àpokemonslaughter
    avatar

    Aucun intérêt, à part les dramas actuels avec le manager.