Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKK's Priest › The sinner rides again

KK's Priest › The sinner rides again

cd • 9 titres • 40:34 min

  • 1Sons of the sentinel04:12
  • 2Strike of the viper02:25
  • 3Reap the whirlwind03:34
  • 4One more shot at glory04:28
  • 5Hymn 6604:36
  • 6The sinner rides again04:41
  • 7Keeper of the graves05:41
  • 8Pledge your souls04:28
  • 9Wash away your sins06:29

informations

line up

K.K. Downing (guitares), Sean Elg (batterie), A.J. Mills (guitares), Tony Newton (basse), Tim 'Ripper' Owens (chant)

chronique

The Priest is back!!! En attendant celui de Judas au printemps prochain, voici celui de K.K. Downing, ancien gratteux du célèbre groupe de heavy metal britannique. Accompagné de Ripper Owens, ancien chanteur intérimaire chez Judas, ils nous proposent le successeur de "Sermons of the sinner", premier album de cette mouture intitulé KK's Priest. Franchement, quand j'écoute ce groupe, je ne peux regretter qu'une seule chose : leur volonté de toujours se rapporter à leur passé chez Judas Priest. C'est tellement cliché que cela en devient presque grotesque, le Sinner, le Priest, "One more shot at glory", "Sons of the sentinel"... Presque tout rappelle leur ancien groupe. C'était déjà le cas que "Sermons of the sinner" et c'est toujours pareil ici sur "The sinner rides again". Pourtant, ils n'ont vraiment pas besoin de ça. Quelle intensité et quelle inspiration ! Ce deuxième album de KK's Priest est à nouveau super convaincant. On retrouve l'ambiance du Judas Priest super hargneux, rapide et lourd, avec une ambiance à la "Jugulator" mais beaucoup plus efficace et pied au plancher. Ripper Owens n'a rien perdu de ses qualités vocales avec un côté méchant vraiment bien retranscrit. Il délivre ici une performance super impressionnante. Déjà qu'avec Judas il était un remplaçant de choix à Rob Halford, autant là, 20 ans après avoir quitté le groupe, il reste un chanteur de heavy metal d'exception ! Musicalement, on se rapproche presque du power metal mais toujours avec cette base heavy metal classique bien tranchante. K.K. Downing nous sert aussi toute une série de solos de guitares vraiment bien sentis et speed. Il s'est aussi chargé de la quasi-intégralité de l'écriture et le résultat est top, il n'a rien perdu de son inspiration et garde une niaque de tous les instants, alternant bien les morceaux rapides avec des mid-tempos entraînants et bien lourds. Peu de variations depuis le premier album, si ce n'est un p'tit côté Metallica sur "Hymn 66", mais pour le reste, on est en terrain connu et toujours avec talent. Autant le premier album a profité de l'effet de la découverte, autant là, je ne peux que reconnaître que le groupe a réussi son pari avec un deuxième album qui confirme son potentiel. En même temps, quand on voit le pedigree des musiciens, on sait que la qualité sera au rendez-vous. Encore un album super efficace et intense.

note       Publiée le jeudi 14 décembre 2023

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The sinner rides again" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The sinner rides again".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The sinner rides again".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The sinner rides again".

Coltranophile Envoyez un message privé àColtranophile

Le précédent m’avait permis de me bidonner, par totale inadvertance, comme rarement. Donc ma perversité naturelle m’a poussé à m’envoyer celui-ci aussi. Il est encore plus fendard que son grand frère. Que des adultes, pour certains proches de la retraite, pondent un truc pareil laissent rêveur. À écouter en regardant Kalidor en version malentendant.

Note donnée au disque :