Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHex Poseur › Stunning

Hex Poseur › Stunning

cd • 12 titres

  • 1Skin
  • 2What dreams are made of
  • 3In the shadows
  • 4Special
  • 5Baby, you're a star
  • 6Government hooker
  • 7Footrot
  • 8Rip-off
  • 9Miss my youth
  • 10Eat it !
  • 11Alive
  • 12Sinew

extraits vidéo

informations

line up

Emily Alice (chant, basse), Jacob Wakeling (batterie, percussions)

chronique

Malgré un look orienté légèrement goth… Encore que de nos jours, cela ne signifie plus grand chose philosophiquement, le style vestimentaire qui avait lui-même emprunté au punk, au rockabilly et au glam, se trouvant pillé par absolument tout le monde (metal, emo, visual…) Si je pouvais fermer ma gueule justement, donc malgré un look orienté goth, c’est plutôt du côté d’une forme de riot girrrl empruntant aussi bien aux Babes in Toyland, Hole que les Slits mais avec une bonne pincée de Siouxise and The Banshees (je ne serais pas là sinon) que les Anglais de Hex Poseur nous livrent un album jouant sur deux concepts en parallèle : le sort des animaux à l’abattoir et la carrière des actrices en herbes dans le milieu hollywoodien. On les y ‘élève’, ‘engraisse’ (comprenez par là qu’on leur fait miroiter la réalisation de leurs rêves) avant de les éjecter car ‘trop vieilles’ ou non conformes aux standards. La chanteuse avoue qu’elle y a aussi planqué une partie de ses propres sentiments d’envie et de jalousie quant à son impossibilité à être comme les autres petites filles. Musicalement, c’est tout sauf de la musique de poseur. Plus mélodique et moins rageuse que chez les Babes in Toyland, moins bancale et plus gothique que celle de Hole et plus violente que celle des Banshees, elle laisse les Anglais nous entraîner dans un univers toujours aux limites. Pesant sans être anxiogène, dur sans jamais exploser complètement (on est loin de My Ruin), sombre sans sonner forcément nocturne, dépouillé ou plein, rapide ou lent au besoin (on y va à la fresh, basse et batterie). Personnellement, j’aime la voix de Emily Alice qui plutôt de céder à la facilité criarde opte plutôt pour la voie mélodieuse sans cacher pour autant la colère sourde qui bouillonne dans les tripes ; elle est merveilleusement épaulée par son collègue qui adapte ses peaux en empruntant au punk, au garage, au post punk goth même. J’ai lu quelque part que ce disque sonne comme un volcan sur le point d’entrer en éruption, ce qui constitue une description assez pertinente. Pas entièrement dénué de longueur, ‘Stunning’ tient malgré tout fort bien la distance et équilibre bien ses divers ingrédients entre spontanéité, noirceur, violence et mélodie. À l’image de notre époque peut-être ?

note       Publiée le dimanche 10 décembre 2023

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Babes In Toyland - Spanking Machine

Babes In Toyland
Spanking Machine

Les copines de classe perdues de vue

Siouxsie And The Banshees - The scream

Siouxsie And The Banshees
The scream

La prof soutenante

Hole - Live Through This

Hole
Live Through This

La cousine un peu nunuche

My Ruin - Blasphemous girl

My Ruin
Blasphemous girl

La très méchante grande soeur qui a quitté la maison à 14 ans

Witch Fever - Congregation

Witch Fever
Congregation

Les voisines gothiques

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Stunning" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Stunning".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Stunning".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Stunning".