Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDavid Tibet & Steven Stapleton › Octopus

David Tibet & Steven Stapleton › Octopus

  • 1998 • Durtro Durtro 044CD • 1 CD digipack

cd • 4 titres

  • 1I left her for a cartoon octopus
  • 2The fire of the mind
  • 3The dead side of the moon
  • 4Bubblehead

informations

Titre 1 enregistré en 1998; titre 2 offert gratuitement avec le livre 'Simply being'; titres 3 et 4 parus sur le disque 'Musicalische Kürbs Hütte' sorti en 1996.

line up

David Tibet, Steven Stapleton

Musiciens additionnels : Penny Rimbaud, Adrian Teasdale, Cyke Bancroft, David Kenny, Nick Saloman, Nora Duus, David Cohen (saxophone),

chronique

Attention, on s’engouffre dans un album chelou… En même temps, avec ces deux-là, vous l’aviez vu venir, pas vrai ? La question est plutôt de savoir à quel type de chelou nous allons avoir à faire. Des disques avec Stapleton, c’est un peu comme un film de Lynch, tout peut arriver à n’importe quel moment. Quatre pièces entre quinze et vingt minutes. La première débute par des bruissements, des drones comme un essaim de lucioles métalliques folâtrant dans un ciel nocturne d’été. Cette image bucolique et rouillée hoquette légèrement, des bribes radiophoniques, téléphoniques, tordues, s’installent, avant que le bourdonnement ne s’intensifie, pour finalement s’évanouir progressivement dans le silence. Les fans de Nurse with Wound s’y sentiront comme des poissons dans l’eau. La seconde piste démarre sur des drones, apaisant ainsi les nerfs quelque peu malmenés par le faux concert d’insectes précédent. Montée imperceptible aux nuances tenues, parcourues de temps à autre de bruissements se noyant dans leur propre écho dans l’arrière-plan. Puis ce sont quelques accords de guitare qui s’égrène avant d’être absorbés eux aussi dans ce néant champêtre; c’est dire si l’on est surpris que la composition suivante démarre avec des roulements de batterie. Il y a bien sûr quelques grincements de guitare pour parachever l’esquisse mais c’est bel et bien un rythme un peu tribal qui se met en place, se couvrant peu à peu d’une aura tissée par les instruments. Une aura qui se mue en cauchemar: bruits, nappes de distorsions prenant peu à peu la maîtrise de l’avant-scène avec leurs sonorités inconfortables. De ce grésillement s’échappent quelques bribes de voix déformées. Et tout s’apaise soudain. Une nappe tremble dans l’espace et se lève la voix de David Tibet, fantomatique, ses courbes ondulant comme ondulent les vaguelettes. Etrange ambiance, fragile et démoniaque à la fois, comme si l’ange et le diable de la conscience fusionnaient en une entité aux contours peu nets. Arrive un saxophone, puis le rythme qui avait disparu émerge dans le lointain de manière étouffé tandis que les sons cuivrés se promènent dans le firmament en générant des paillettes grinçantes dans leur sillage. Avant de s’éteindre lui aussi. Ne demeurent alors que d’étranges bruissements d’insectes artificielles auxquels se mêle la voix défigurée par un effet saccadé comme une entité d’un autre monde s’adresserait à nous. Alors que l’ultime morceau se met en place, on réalise la prédominance de ces étranges changelings artificiel mis au monde à coup de sonorités, d’effets bizarres. ‘Bubblehead’ sonne d’ailleurs comme une sorte de pot pourri malsain de tout ce qui a été expérimenté au cours du disque et seule la voix de Tibet laisse un peu d’ADN humain exister au sein de ce marasme végétal, sonore, animal… Une illusion, encore. La récitation paraît se dématérialiser pour fusionner avec la texture l’entourant. Comment évaluer ce qui ressemble à une forme d’hypnotisme se glissant en nous comme un ténia monstrueux nous purgeant de l’intérieur ? On ressort d’une telle expérience dans un état second…

note       Publiée le mercredi 6 décembre 2023

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Tony Wakeford / Steven Stapleton - Revenge of the selfish shellfish

Tony Wakeford / Steven Stapleton
Revenge of the selfish shellfish

Une autre référence marine...

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Octopus" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Octopus".

    notes

    Note moyenne        2 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Octopus".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Octopus".