Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLingua Ignota › The End: Live at Islington Assembly Hall

Lingua Ignota › The End: Live at Islington Assembly Hall

cd • 16 titres • 73:04 min

  • 1Do You Doubt Me Traitor (Reprise)06:14
  • 2All Bitches Die Here (Bitches All Die Here)10:19
  • 3Kyrie03:10
  • 4If the Poison Won't Take You My Dogs Will03:57
  • 5Katie Cruel03:37 [reprise d'un traditionnel]
  • 6The Chosen One05:21
  • 7Faithful Servant Friend of Christ03:48
  • 8Woe to All (On the Day of My Wrath)04:06
  • 9O Ruthless Great Divine Director02:37
  • 10May Failure Be Your Noose05:21
  • 11Fragrant Is My Many Flower'd Crown05:41
  • 12The Order of the Spiritual Virgins05:59
  • 13Do You Doubt Me Traitor (Reprise Pt.2)03:28
  • 14Encore Break01:16
  • 15Wicked Game03:29 [Reprise de Chris Isaak]
  • 16Jolene04:41 [Reprise de Dolly Parton]

informations

Enregistré en concert au Islington Assembly Hall, London, vendredi 13 octobre 2023.

Sorti en ligne.

line up

Kristin Hayter (voix, piano)

chronique

Dans l'univers des musiques éprouvantes, il y a(vait) Lingua Ignota. Et on s'imagine parfois ce que ça peut rendre en concert. Après, on peut se demander pourquoi on aurait besoin d'autant de violence, mais c'est peut-être une autre question, en tout cas moi j'y ai répondu à ma manière en effectuant le concert, de la souffrance, à la maison, chez moi, tranquille, sans avoir à me déplacer, à payer, à se prendre une mandale physique, ça restera juste un peu cérébral, dans les oreilles, et le cerveau. Alors, déjà, à un concert, il y a des gens. Et comme au rugby, le public anglais se tait quand il y a pénalité. Et il y aura de nombreuses pénalités, seize au total ; bon, quand l'artiste parle au public, le public redevient humain, rigole, fait "ouaaais", ce qui peut paraitre incongru à un enterrement. Pardon, à un concert de Lingua Ignota, le dernier. Mais que dire de plus ? Ce live, comme j'imagine d'autres de la même artiste est monstrueux. La voix de Kristin Hayter est super juste et claire, limite qu’on pourrait l’écouter le soir à 18h00 dans la voiture sur france musique en rentrant dans la nuit, les yeux pleins de sel, ici elle joue du piano et elle chante et elle dit adieu à Lingua Ignota donc je n'aurai jamais eu à subir ce léviathan en "réél", en "vrai". Pas d'électronique, de noise, de drone. Juste un piano et cette foutue voix comme si le petit singe de "Rémi sans famille" mourrait en boucle, dans la tête, il est trois heures du matin, on n'arrive pas à dormir, on pense à quoi on a échappé, et tout, et tout. Hé ! Voilà comme je pourrais conclure cette chronique : voici le cadeau idéal pour Noël. Appréciez le partage des bonnes choses, laissez-vous envahir par le plaisir d’offrir !

note       Publiée le mercredi 22 novembre 2023

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The End: Live at Islington Assembly Hall" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The End: Live at Islington Assembly Hall".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "The End: Live at Islington Assembly Hall".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The End: Live at Islington Assembly Hall".

(N°6) Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

"What a bunch of bops, uh ?" laughs