Vous êtes ici › Les groupes / artistesMEnnio Morricone › Once upon a time in the West / Il était une fois dans l'Ouest

Ennio Morricone › Once upon a time in the West / Il était une fois dans l'Ouest

cd • 13 titres • 38:23 min

  • 1Once upon a time in the West03:46
  • 2As a judgment03:08
  • 3Farewell to Cheyenne02:40
  • 4The transgression04:43
  • 5The first tavern01:41
  • 6The second tavern01:34
  • 7Man with a harmonica03:31
  • 8A dimly lit room05:09
  • 9Bad orchestra02:25
  • 10The man01:03
  • 11Jill's America02:48
  • 12Death rattle01:45
  • 13Finale04:13

informations

line up

Ennio Morricone (chef d'orchestre), Edda Dell'Orso (chant [1, 13]), Alessandro Alessandroni (sifflement [3], chant [1, 2, 7, 11, 13]), Franco de Gemini (harmonica [7, 12])

chronique

  • western spaghetti

Ça ne pouvait que continuer... Après avoir œuvré sur les trois films composant la trilogie de l'Homme Sans Nom, Ennio Morricone retrouve Sergio Leone pour sa nouvelle trilogie, qui sera sa dernière, "La trilogie du temps". Cela commence avec ce "Il était une fois dans l'Ouest" sorti en 1968 (la BO ne sortira qu'un an plus tard) qui continue dans le style du western spaghetti. Forcément, le résultat est réussi, à tout niveau. Le film est une nouvelle fois un chef d’œuvre du cinéma avec une tension palpable, un jeu sur la gestion du temps, l'attente, parfois interminable, puis l'urgence, la rapidité pour tirer avant l'autre. C'est aussi le film qui introduit Charles Bronson dans son rôle d'homme à l'harmonica. Et là aussi, Ennio Morricone réussit à créer un thème légendaire à l'harmonica, tout en groove, accompagné d'une guitare électrique au son particulièrement métallique, comme si la guitare était accordée avec des fils de fer ultra-tendus. Ce thème, au même titre que "The ecstasy of gold" ou "A fistful of dollars" entre autres, fait partie des chefs d’œuvres d'Ennio Morricone et de la musique de film en général. On ressent cette chaleur étouffante et ce vide dans l'immensité du désert de l'ouest où il n'y a aucune loi et où on ne vit jamais bien vieux. Même s'il recèle de morceaux bruitistes amenant une atmosphère inquiétante et morbide, l'album est plus symphonique que ceux de la trilogie précédente avec de belles envolées puissantes et intenses avec des chœurs prenants, à l'image du morceau-titre. Là où par le passé, les trompettes jouaient un rôle particulièrement poignant et salvateur dans la musique de Morricone, ce sont ici les violons qui jouent ce rôle de manière admirable, avec des envolées puissantes et tellement intenses, d'une rare beauté, comme seul l'Italien en est capable ! J'ai toujours trouvé qu'il y avait une atmosphère particulièrement noir sur ce film, pourtant baigné par un soleil de plomb ultra-lumineux, grâce à un Henry Fonda particulièrement ignoble et sadique dans son rôle de tueur impitoyable. On retrouve cette atmosphère tout au long de cette BO. Elle peut sembler par moments longue et plaintive, mais cela renforce l'atmosphère de méfiance quasi-continuelle qui entoure ce volet de la trilogie. Cela devient une habitude, mais encore une fois la collaboration Sergio Leone/Ennio Morricone fait mouche et leurs arts en deviennent indissociables, jusqu'à faire de l'ombre aux autres œuvres d'Ennio. N'empêche, on a là encore une très grande réussite avec une bande originale fluide, variée avec des moments cultes du genre. Ennio Morricone enfonce le clou avec une nouvelle œuvre riche, intense et puissante.

note       Publiée le vendredi 13 octobre 2023

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Once upon a time in the West / Il était une fois dans l'Ouest" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Once upon a time in the West / Il était une fois dans l'Ouest".

notes

Note moyenne        7 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Once upon a time in the West / Il était une fois dans l'Ouest".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Once upon a time in the West / Il était une fois dans l'Ouest".

GrahamBondSwing Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

J'avais écouté le vinyle tout gamin avant d'avoir vu le film et... Énorme déception ! Pas réceptif du tout au thème principal. Depuis j'ai vu le film 3 ou 4 fois. Et j'écoute avec plaisir cette musique, mais on va pas s'enflammer non plus.

Note donnée au disque :       
SEN Envoyez un message privé àSEN

J'aime moins ce film que la Trilogie des Dollars, il en va de même pour la B.O. mais ça reste totalement légendaire !

Message édité le 21-10-2023 à 14:08 par SEN

Note donnée au disque :       
Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Comment être objectif avec cette B.O qui a bercé mon enfance... Avec le thème à l'harmonica, tout ça... Bon sang !

Note donnée au disque :