Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNeon Kross › Not human

Neon Kross › Not human

cd-r • 9 titres

  • 1Hanging around
  • 21984
  • 3Spider dance
  • 4A number's game
  • 5Watch out
  • 6Not human
  • 7Frozen man
  • 8Darkness
  • 9Kill the radio

extraits vidéo

informations

line up

Daniel DeLeon (chant, guitare, basse, programmation), John McCoy (guitare, synthé, programmation)

chronique

Alors que débute le mois de la seule fête ultra cool du monde judéo-chrétien (hélas non validée officiellement en terre réformée), on va parler d’un des projets d’un spécialiste de tout le petit monde gravitant autour le reste de l’année. Chaque style a son boulimique qui lance 50 projets tout en bossant régulièrement sur ceux des autres donc si je dis Rezurex, Deep Eynde, Cavalera, The Insaints ? On répond Daniel DeLeon, chanteur et multi-instrumentiste actif depuis plus de trente ans dans tout ce qui touche au psychobilly, horror punk, goth rock et les bidules avoisinants. Avec cet énième groupe, il a plutôt voulu flirter avec la new wave donc il a ajouté des synthés. C’est si simple ? Pas loin. Le lascar est aussi à l’aise dans ce potage-là que dans les choses plus rapides et violentes. Imaginez le Joy Division de ‘Love will tear us apart’ en plus léger croisé avec le rock wave des Cars et vous aurez une idée de la gueule de la citrouille. Ca s’écoute tout seul, sans prise de tête, c’est pas si sombre qu’escompté mais pas dépourvu d’une vraie ambiance, fraîche, un peu triste même. Une musique qui donne envie de courir dans le vent, les feuilles mortes, mais le long d’une de ces interminables rues d’un interminable quartier résidentiel américain plus que dans la forêt… Les sons et les arrangements, tel est le secret: les parties de guitares sont bien trouvées, bien utilisées, idem pour le synthé, la boîte punchy et le chant légèrement en retrait, comme spectateur de l’action. DeLeon n’est clairement pas un âne, on sent la bouteille d’un mec intéressé par de nombreux genres musicaux, idem pour John McCoy, membre des bons Pins and Needles. Cet album est une usine à tubes pas fracassants à te démonter la tête, plutôt à te poursuivre sans te lâcher et dans la foulée un bel hommage à une power new wave décomplexée en vogue au milieu des 80’s qui inspirera la production de l’époque pour le meilleur et pour le pire (trop souvent). Incompréhensible que ce skeud ne soit pas plus facilement défendu et rendu accessible par ses géniteurs; tellement plus nostalgique que 'Stranger things'...

note       Publiée le mardi 10 octobre 2023

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Joy Division - Substance 1977-1980

Joy Division
Substance 1977-1980

The Cars - Heartbeat City

The Cars
Heartbeat City

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Not human" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Not human".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Not human".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Not human".