Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGridlink › Coronet Juniper

Gridlink › Coronet Juniper

38:52 • 22 titres

  • 1Silk Ash Cascade 02:24
  • 2Anhalter Bahnhof 01:11
  • 3Pitch Black Resolve 01:57
  • 4Nickel Grass Mosaic 01:40
  • 5Ocean Vertigo 02:58
  • 6Octave Serpent 01:04
  • 7Coronet Juniper 01:25
  • 8Zygomatic 01:11
  • 9Refrain 01:03
  • 10The Forgers Secade 01:48
  • 11Revenant Orchard 02:45
  • 12Silk Ash Cascade (karaoke) 02:24
  • 13Anhalter Bahnhof (karaoke) 01:11
  • 14Pitch Black Resolve (karaoke) 01:57
  • 15Nickel Grass Mosaic (karaoke) 01:40
  • 16Ocean Vertigo (karaoke) 02:58
  • 17Octave Serpent (karaoke) 01:04
  • 18Coronet Juniper (karaoke) 01:25
  • 19Zygomatic (karaoke) 01:11
  • 20Refrain (karaoke) 01:03
  • 21The Forgers Secade (karaoke) 01:48
  • 22Revenant Orchard (karaoke) 02:45

informations

Enregistré et mixé par Kevin Antreassian aux Backroom Studios (Rockaway, NJ).

line up

Bryan Fajardo (batterie), Jon Chang (voix), Mauro Cordoba (basse), Takafumi Matsubara (guitare)

chronique

Dans le futur, je l’espère, nos mechas carbureront au Gridlink raffiné, lubrifié à l’essence de Crimzon Clover. Dans l’attente, Gridlink ne fournit en énergie que nos cerveaux en gelée de pâté. C’est déjà bien parce que dans le guide de survie de l’homo sapiens, il y a un chapitre grindcore. C’est ce qui fera le tri au moment du Jugement Dernier, lorsqu’une cyber-lolita haute de quinze étages viendra nous déchirer les tympans avant d’anéantir le monde sous une pluie de boulettes fluorescentes. Tiens bon ta hitbox et n’oublie pas de respirer. Gridlink, bande-son d’une certaine apocalypse sonore, retrouve ici un son bien plus sec et distinct que sur l’album précédent. Retour aux fondamentaux. Joie ! Car j’aime prendre chaque flèche en pleine tête et en pleine conscience. Il y a un nouveau bassiste mais on ne l’entend pas vraiment donc on s’en fout. Le reste, du gros BPM qui claque sur la caisse et du riff virtuose qui nous emmène toujours vers ces contrées à mi-chemin entre l’anime arc-en-ciel et une cave de Roppongi. Album de la résurrection, tel Robocop, Matsubara remet sur les points sur les i et les bastos dans le chargeur, juste a-t-il pris le temps de calibrer le viseur sur quelques sorties à son nom. Inutile de préciser que tu peux toujours faire du air-Chang sur les versions karaoke et t’extasier devant la pochette estampillée « génération digitale ». Certes, à l’instar de Saïmone, je préfère Ketsui à Armored Core mais ce n’est plus le moment de jouer au cuistre. Fais craquer les phalanges, sors les pièces de 100 ¥, ajuste le tabouret et saute jusqu’au plafond, le dernier Gridlink est là et il est cool.

note       Publiée le mardi 3 octobre 2023

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Coronet Juniper" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Coronet Juniper".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Coronet Juniper".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Coronet Juniper".

saïmone Envoyez un message privé àsaïmone
avatar

La première loop est décevante, mais la seconde, sans le boss karaoke claqué au sol, révèle des second path vraiment cool (y compris dans le time attack, et ça c'est la cerise)

Message édité le 06-10-2023 à 09:54 par saimone

Note donnée au disque :