Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWatain › Tonight we raise our cups and toast in angels blood: A tribute to Bathory

Watain › Tonight we raise our cups and toast in angels blood: A tribute to Bathory

cd • 7 titres • 39:00 min

informations

Enregistré au Sweden Rock Festival, 12 juin 2010.

Seule la version LP est officielle. *LP+poster *La version cassette contient 3 titres bonus *La version CD (chroniquée ici) se présente dans une pochette-poster taille 7"+ sticker.

line up

Erik Danielsson (chant), Pelle Forsberg (guitare), Håkan Jonsson (batterie)

Musiciens additionnels : Alvaro Lillo (basse), Set Teitan (guitare)

chronique

Ce 12 juin 2010, alors qu’ils viennent d’achever un premier set au sein du Sweden Rock Festival pour défendre leur album Lawless Darkness fraichement publié par Season Of Mist, les membres de Watain quittent la scène pour se préparer à la suite : un autre set entièrement consacré au culte Bathory, constitué de titres tirés des quatre premiers albums du Suédois et considérés comme la quintessence de la première vague black metal (avec Venom, Mercyful Fate et Hellhammer oui, on se calme). Un hommage fort à une des personnalités les plus singulières et mystérieuses de la scène metal extrême, disparu brutalement six ans auparavant. Erik Danielsson a toujours saisi la moindre occasion pour chanter les louanges de Bathory puis saluer la mémoire de Quorthon, aussi n’est-il en rien surprenant de voir Watain s’adonner à l’exercice du tribute. Et quoi de plus ultime que d'offrir l'introduction de ce set à nul autre que Börje Forsberg, alias Boss, géniteur de feu Quorthon et fondateur de Black Mark Productions. Celui-ci s’adresse à la foule sur fond de "Odens Ride Over Nordland" (intro de l'ultime Blood Fire Death), on imagine remerciant les spectateurs de participer à cette unique célébration à la mémoire de son cher fils (je ne comprends pas le suédois mais je pense ne pas être loin de la vérité) puis laisse la place à la musique après avoir allumé des cierges au moyen d’un flambeau (une vidéo de mauvaise qualité sur youtube décrit la scène). Évidemment c’est "A Fine Day To Die" qui ouvre les hostilités, classique d'entre les classiques, titre passerelle entre le blackened thrash des débuts de Bathory et l’invention du Viking Metal. Le reste de la set-list est à l’avenant, gros thrash à l’ancienne qui tache ("The Return of Darkness and Evil", "Sacrifice", "Born For Burning"), black mâtiné de punk façon Venom ("Reaper", "Rite of Darkness") et surtout l’immense "Enter the Eternal Fire"  tiré de Under the Sign of the Black Mark. L’interprétation sans faille, le son très bon sans être parfait qui rend hommage à l’approche de Quorthon et l’esprit de déférence et d’incarnation totale offrent une expérience live vivante et extrêmement prenante. Nommé d’après des paroles du titre "Armaggedon" (malheureusement absent de la set list), le vinyle ne sortira qu’en 2015 en édition limitée (et très rapidement piraté en cassette et CD) et vaudra à Watain une surprenante montée dans les charts suédois. Une curiosité qui vaut le détour si vous arrivez à mettre la main dessus.

note       Publiée le jeudi 28 septembre 2023

Dans le même esprit, Marco vous recommande...

Bathory - Bathory

Bathory
Bathory

Bathory - The return......

Bathory
The return......

Bathory - Under the sign of the black mark

Bathory
Under the sign of the black mark

Bathory - Blood fire death

Bathory
Blood fire death

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Tonight we raise our cups and toast in angels blood: A tribute to Bathory" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Tonight we raise our cups and toast in angels blood: A tribute to Bathory".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Tonight we raise our cups and toast in angels blood: A tribute to Bathory".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Tonight we raise our cups and toast in angels blood: A tribute to Bathory".