Vous êtes ici › Les groupes / artistesCAlice Cooper › Road

Alice Cooper › Road

cd • 13 titres • 47:43 min

  • 1I'm Alice03:55
  • 2Welcome to the show03:36
  • 3All over the world03:52
  • 4Dead don't dance03:30
  • 5Go away04:20
  • 6White line Frankenstein03:40
  • 7Big boots03:14
  • 8Rules of the road03:48
  • 9The big goodbye03:32
  • 10Road rats forever04:04
  • 11Baby please don't go03:29
  • 12100 more miles03:04
  • 13Magic bus03:39 [reprise des Who]

informations

Enregistré aux Soul Train Studios de Nashville, au Village à Los Angeles ainsi qu'aux Anarchy Studios

line up

Alice Cooper (chant), Chuck Garric (basse, chant [13]), Tommy Henriksen (guitares, claviers [1 à 3, 5, 6, 8, 11, 12], piano [7], basse [7, 11], percussions [1 à 3, 5 à 13], chant [1 à 3, 6 à 13]), Ryan Roxie (guitares, chant [13]), Glen Sobel (batterie), Nita Strauss (guitares, chant [13])

Musiciens additionnels : Sheryl Cooper (chant [8]), Bob Ezrin (chant [1 à 8, 10, 11], guitares [11], synthés [12]), Roger Glover (basse [11]), Buck Johnson (piano [10]), Tom Morello (guitares [6], chant [6]), Kane Roberts (guitares [4]), Keith Miller (guitares [11])

chronique

  • théâtral

On ne l'arrête pas ! 75 ans au compteur et Alice Cooper est toujours au charbon, que ce soit en tournée ou en studio. Et en cette année 2023, il est particulièrement en forme, entre ses tournées mondiales en solo ou avec Hollywood Vampires, il trouve même le temps de composer et enregistrer un tout nouvel album studio qu'il sort tout juste deux ans et demie après son prédécesseur, "Detroit stories". A l'heure où tant d'anciennes gloires prennent leur temps entre deux albums et lèvent le pied pour profiter d'une semi-retraite toute méritée, Alice, lui, continue inlassablement avec un rythme soutenu comme s'il avait 40 ou 50 ans de moins ! Après avoir rendu hommage à la scène de sa jeunesse à Detroit, le voilà qui s'attaque à la vie en tournée ! Ce coup-ci, il convie tout son groupe de scène pour enregistrer un album montrant tout l'envers du décor des tournées et toutes les frasques les entourant. Même si souvent, il pouvait faire appel à certains de ses musiciens live, cette fois, il s'agit du noyau dur de cet album. Tout tourne autour d'eux. On a donc un disque direct, avec des morceaux au format standard du rock, à savoir 3-4 minutes par titres. Cependant, l'album est loin d'être monotone avec de nombreuses ambiances différentes, du rock brut ("I'm Alice"), des rythmes bien lourds ("Dead don't dance" avec des riffs à la Black Label Society), des slows ("Baby please don't go"), du blues ("Rules of the road"), l'incorporation de quelques cuivres bienvenus ("All over the world"), des invités surprise (Tom Morello sur "White line Frankenstein" et Roger Glover sur "Baby please don't go") et toujours l'humour si décapant d'Alice ("Big boots" et "Rules of the road" sont hilarantes !), sans oublier bien évidemment les groopies envahissantes ("Go away" !) ! "Road" est un album typique d'Alice, sans grosses surprises, mais tellement bon. On a affaire à du bon rock US inspiré avec d'excellents solos de guitares ("All over the world" ou "The big goodbye" où on croirait que Slash s'est invité !). Les 9 premiers titres sont des hits en puissance, sans baisse de régime, toujours entrainants et dansant avec un Alice en forme, du classique de chez classique. La deuxième partie est un peu moins dynamique sans non plus démériter avant l'excellente reprise assez étonnante et bien remaniée du "Magic bus" des Who, se terminant sur... un solo de batterie de son fidèle cogneur Glen Sobel ! "Road rats forever" est un retour complet aux débuts de sa carrière solo, dans une atmosphère directement collée à celle de "Lace and whisky" ! L'album reste super homogène, taillé pour la scène (forcément...), dans une ambiance totalement en lien avec le thème du disque, axé sur les riffs de guitare et l'énergie brute. L'album réussit à la fois à être direct, facilement assimilable et dans le même temps varié. Pour l'avoir vu une dizaine de fois en concert, je sais à quel point son groupe de scène, qu'il a maintenant depuis une bonne dizaine d'années, est efficace et connaît et interprète à la perfection son univers. Ce disque me replonge directement dans l'ambiance de ses concerts et c'est un réel plaisir de l'écouter. A nouveau, Alice nous sert un album super inspiré et entêtant. Et quand je vois encore son énergie sur scène ces dernières années, je me demande à quoi il carbure tellement on ne le voit pas vieillir. Et si vous n'êtes pas convaincu, il a mis en bonus de son album le concert qu'il a donné (avec donc les musiciens qui ont enregistré le disque !) au Hellfest en 2022 en DVD ou Blu-Ray. 1h10 de plaisir supplémentaire ! Alice Cooper est toujours là et nous prouve qu'il faut encore compter sur lui après pas loin de 60 ans de carrière !!

note       Publiée le dimanche 24 septembre 2023

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Road" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Road".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Road".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Road".

taliesin Envoyez un message privé àtaliesin

Juste un bon album, ai-je envie d'écrire...

Note donnée au disque :       
Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Ah ah, pour une fois, je n'ai pas attendu ta chronique pour l'acheter, j'y suis allé à la confiance. Pour l'heure, c'est un solide 4. Du Alice pur jus typique des 10 dernières années qui n'est clairement pas sa plus mauvaise période... Je trouve aussi touchant cette manière qu'il a de poser un regard sur son passé, d'en parler ainsi, ce qui le maintient dans la route vers l'avenir.

Message édité le 24-09-2023 à 21:16 par Shelleyan