Vous êtes ici › Les groupes / artistesBThe Black Dog › Virtual

The Black Dog › Virtual

vinyl • 3 titres

  • 1Virtual 9:59
  • 2The Weight 5:59
  • 3Ambience With Teeth 6:15

informations

Attention les afficionados de Spotify: 'The Weight' et 'Ambience With Teeth' ont leurs titres inversés. Celui qui sample Stevie Wonder est très clairement le 3e titre, qui devrait s'appeler The Weight (et inversement)

line up

Andy Turner, Ed Handley, Ken Downie

chronique

  • intelligent dance music

Clôturons un débat avant de l'avoir ouvert :  'Virtual' est le tout premier titre d'IDM, sorti en 1989 donc plusieurs années avant la grande déferlante Artificial Intelligence et compagnie.

Ken Downie, créateur taciturne du trio The Black Dog et vivant seul dans son studio londonien au milieu de ses machines et références occultes, n'avait pas franchement le profil type du fêtard. Il maintenait alors l'un des tous premiers 'bulletin boards' en ligne, précurseurs de l'internet social, sur des sujets technologiques comme ésotériques. Il bidouillait aussi quelque chose de plus complexe que l'acid house qui résonnait alors dans des entrepôts remplis de ravers défoncés, mais c'est en prenant sous son aile de jeunes breakdancers, Ed Handley et Andy Turner, qu'il donna un bon coup de rein à ses rythmiques en y injectant le funk et le hip-hop (déjà dilués dans la Detroit techno). Reste l'ambient -la partie "listening" ou "intelligente" du bouzin- que The Orb avait amorcée par l'allongement des pistes, le sampling et le mélange des genres pour créer des espaces sonores envoûtants, ouverts, mais toujours bien ancrés dans la culture dance.

"I sit in my room, imagine the future", nous répète Ginsberg à l'envie sur Virtual. Belle prédiction pour l'avenir de la musique électronique britannique qui va bouffer de l'intelligent dance music (un nom fourre-tout apparu sur une mailing-list pour qualifier ce nouveau genre musical entre écoute de salon et dance music) jusqu'à implosion une décennie plus tard. Ce titre a déjà tout de l'intention initiale : breakbeat groovy entre funk et techno ; pads, arpèges et bruitages sonores, allée et venue de séquences sans velléité de fracasser le dance-floor. 'Ambiance with teeth' renforce le clou avec des nappes encore plus unifiées, glissant sans anicroche sur une rythmique techno-funk héritée de Derrick May, un avant-goût parfait de la série de compilations Artificial Intelligence (à laquelle ils participeront) de 1992.

'The Weight', breakbeat funky mais simpliste à base de bribes sonores de Stevie Wonder nous remet brutalement en face de l'époque à laquelle ce disque est sorti, bref sans grand intérêt aujourd'hui si ce n'est pour accentuer le contraste avec l'avance qu'avaient les deux autres titres sur leur temps.

Leur succès se liera avec celui de Warp records et leurs misères avec des batailles d'ego mais aussi celles d'un autre label moins connu -General Productions Recordings- dont les affres auront une profonde influence sur cette scène montante pour le moins protéiforme.

note       Publiée le jeudi 29 juin 2023

Dans le même esprit, Wotzenknecht vous recommande...

Compilations - Labels - Artificial intelligence

Compilations - Labels
Artificial intelligence

Derrick May - Innovator

Derrick May
Innovator

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Virtual" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Virtual".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Virtual".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Virtual".