Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPestilence › Consuming impulse

Pestilence › Consuming impulse

détail des votes

Membre Note Date
taliesin      samedi 15 juillet 2006 - 19:08
metalgrave      lundi 18 juin 2012 - 16:28
schockraum      vendredi 14 juillet 2006 - 17:52
stankey      samedi 22 novembre 2014 - 23:53
passage      samedi 19 juillet 2003 - 21:52
Seijitsu      mercredi 13 mars 2013 - 20:24
Richter      lundi 18 juin 2012 - 23:36
NevrOp4th      mercredi 26 janvier 2011 - 19:43
vargounet      samedi 24 décembre 2011 - 22:34
ericbaisons      vendredi 29 janvier 2010 - 10:57
edenbeast      mardi 29 septembre 2009 - 14:36
arckanum      vendredi 11 janvier 2008 - 18:55
miho      samedi 24 décembre 2005 - 00:29
gab      samedi 24 décembre 2005 - 09:53
noar      jeudi 13 juillet 2006 - 01:45
verdelet      lundi 24 juillet 2006 - 20:33
cantusbestiae      dimanche 17 décembre 2006 - 11:06
Brain damage      mercredi 17 janvier 2007 - 20:56
dimegoat      vendredi 22 mai 2020 - 08:14
Dead26      dimanche 7 novembre 2010 - 18:21
ribosome      vendredi 29 septembre 2006 - 02:52
fallon      mardi 14 juillet 2015 - 19:23

10 titres - 37:26 min

  • 1/ Dehydrated
  • 2/ The process of suffocation
  • 3/ Suspended animation
  • 4/ The trauma
  • 5/ Chronic infection
  • 6/ Out of the body
  • 7/ Echoes of death
  • 8/ Deify thy master
  • 9/ Proliferous souls
  • 10/ Reduced to ashes

enregistrement

Music Lab studios, Berlin

line up

Martin Van Drunen (chant, basse), Patrick Uterwijk (guitares), Patrick Mameli (guitares), Marco Foddis (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Après un premier coup d'éclat dans le monde du death/thrash avec "Malleus maleficarum", Pestilence se radicalise et balance son disque le plus brutal avec "Consuming impulse". Par pitié ne faites pas attention à cette pochette qui m'a valu nombre de moqueries dans les soirées mondaines organisées dans mon superbe appart'. En tout cas, brutal, Pestilence l'est, presque débile en fait. Affublé d'une prod' ultra sèche et tranchante, sa meilleure à ce jour (en tout cas la mieux adaptée) pas si éloignée d'un vieux Sinister, le groupe bourrine à tout va. Attention, on est très loin du brutal death hein, disons qu'on aurait là une espèce de "Leprosy" de Death qui ne s'arrêterait jamais, recouvert d'une hargne vraiment implacable. Dès "Dehydtared" le ton est donné : à fond, et sur du riff béton. Argh, bon dieu ce que c'est carré. voilà bien la force de ce disque, c'est carré, impeccable, et les gratteux en font un atout. Chaque riff sonne super brutal, taillé dans le roc, simple mais exécutés avec une telle conviction qu'on ne peut que déguster cela façon "parpaing dans les dents". Et tout le long du disque ce sera le même scénario : à fond façon "death old school" avec cette super sensation de vitesse, puis gros ralentissement sombre (argh "Chronic infection") avec des petites mélodies dark voire des claviers en renforts. Il n'y a pas à dire, l'inspiration est là du début à la fin, Pestilence sort là ses meilleurs riffs dans un style death/thrash implacable que seul lui saura pratiquer ainsi. La voix de Martin Van Drunen se fait plus écorchée et revendicatrice, entre un Schuldiner et un John Tardy, et permet au disque de gagner en efficacité. Bien évidemment, histoire de montrer que la paire de riffeurs ne sont pas que des brutes, nous aurons droit à une très belle instrumentale "Proliferous Souls", presque annonciatrice de l'album "Spheres" par son ambiance spatiale et désolée. Très binaire, quelque part entre un vieux Obituary, un vieux Sepultura et Coroner, "Consuming impulse" se montre comme un vrai défouloir, cachant une violence parfois insoupçonnée, une violence qui ne se traduit pas forcément pas un excès de vitesse ou de riffs, mais juste par une détermination dans l'exécution et une volonté d'en découdre que seul le death/thrash et plus particulièrement Pestilence saura nous apporter.

note       Publiée le mardi 11 juillet 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Consuming impulse".

notes

Note moyenne        22 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Consuming impulse".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Consuming impulse".

fallon › mardi 14 juillet 2015 - 19:32  message privé !

Exhumé de ma pile de CD, pas ré-écouté depuis des années, grosse erreur réparée à l'instant. Ça tabasse sérieux chez nos potes hollandais. Très classique dans la forme (c'est un peu comme si Death et Obituary avaient décidé de faire un album en commun) mais une efficacité redoutable. Refrains imparables, solos de guitare incisifs, breaks pachydermiques du plus bel effet, une bestialité évidente, de l'oppression (Echoes of death est bien flippant) ....en bref du death metal très solide et franchement recommandable. Le suivant "Testimony of the ancients", à l'ambiance différente, est pas dégueu non plus.

Note donnée au disque :       
Richter › lundi 18 juin 2012 - 23:36  message privé !

Un album énorme, mon Pestilence préféré !

Note donnée au disque :       
metalgrave › lundi 18 juin 2012 - 16:34  message privé !

un cd qui n'a pas viellit d'un pouce classique du genre certe mais savament bien executé . toujours aussi percutant qu'a lepoque . le son est honorable et bien aeré . CONSUMING IMPULSE est majoritairement basé sur 2 guitaristes redoutables qui se lancent des duels a finir execo sur un 100 m depart arreté . a noter un petit instrumental PROLIFEROUS SOULS a la guitare hero deja essayé sur MALLEUS et tres appreciable

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › jeudi 21 octobre 2010 - 11:54  message privé !

Un bon album dans l'ensemble mais je préfèrerai toujours Testimony of the ancients.

Note donnée au disque :       
ericbaisons › vendredi 29 janvier 2010 - 10:57  message privé !

la fin du disque est parfaite, j'aime moins le debut ->5

Note donnée au disque :