Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAhab › The Coral Tombs

Ahab › The Coral Tombs

cd • 7 titres • 66:16 min

  • 1Prof. Arronax' Descent into the Vast Oceans08:06
  • 2Colossus of the Liquid Graves06:26
  • 3Mobilis in Mobili08:20
  • 4The Sea as a Desert10:49
  • 5A Coral Tomb10:11
  • 6Ægri Somnia12:22
  • 7The Mælstrom10:02

extraits vidéo

informations

Enregistré, mixé, masterisé par Jens Siefert à RAMA Studios, Mannheim, Allemagne.

Sorti en CD, vinyle, cassette et en ligne. Album inspiré par "Vingt mille lieux sous les mers" de Jules Verne. Illustration par Sebastian Jerke.

line up

Christian Hector (guitare), Daniel Droste (voix, guitare), Cornelius Althammer (batterie), Stephan Wandernoth (basse)

Musiciens additionnels : Chris Dark (voix [1]), Greg Chandler (voix [7])

chronique

  • miam miam non non glouglou oui oui

"glouglou regarde je fais du nautik doom !" ; effaré devant la puérilité de mon cousin capt'ain Ahab (enfin là il préfère qu'on l'appelle Nemo), je reportai donc mon attention sur les torrents de flotte se déversant au ralenti sur le pont. La grosse baleine, le monstre, le bidule là, la passion d'Ahab (avec Tiercé Magazine) pouvait donc bien se balader longtemps, qu'il était là à faire le pitre devant mes oreilles, et puis en plus maintenant son kif c'était d'aller sous les mers pour voir. Pour voir quoi ? Le glouglou doom ? Mais de qui se mokton... parce qu'à l'écoute le liquide n'est pas évident, mais dès qu'on le sait : "plouf" ! Ça donne un petit cachet. En même temps, dans le genre, ben ça change du deuil de la bien aimée, ou de la décomposition de la conscience, ou de Grands Anciens™ rôdant dans les interstices de la Réalité®... leur musique sur ce dernier album, bien parti pour faire un carton de niche en ce début d'année 2023 alterne donc les moments très enlevés, très lyriques, à reproduire sur scène avec précaution (attention aux canards cap'tain!), et des moments gutturaux et gras comme le ventre d'un cétacé, aussi beaux et imposants qu'un récif coralien du mystère. Vu qu'on ne vit pas dans un graissedebaleinepunk (coucou Dishonored), il faut donc s'imaginer la mer et son industrie au XIXe siècle ou se fader les looooongs livres de Melville ou les looongs livres de Jules Verne pour raccrocher certaines images ici de flotte damnée par le doom... là je la vois comme quelque chose quand même de très épique, perché sur mon navire ou planqué dans son neptilune ou son nautiloose je sais plus tel un mec de jeu vidéo de pirate, encerclé de tentacules hostiles, le sabre au clair. Musicalement c'est très chouette, très très produitbo - le produitbo c'est la production toute propre, parfaite, brillante, astiquée tel le pont que le matelot travaille - et finalement, pour du doom soi-disant sinistre on passe un moment très joli, un peu comme lorsque Opeth jouait de la musique velue mais avec des yeux de biche, voyez ? Comme si le vieil Ahab avait abusé du rimmel et que sa barbe frisottante était parsemée de fleurs, derrière lui le soleil se couche, les dauphins cancanent et ma foi, le métal brille de mille feux sous les soleils d'une esthétique guitaristique cristalline, il y a de l'espace, des volumes intéressants. Fort potentiel. Propre je vous dis !

note       Publiée le mardi 7 mars 2023

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The Coral Tombs" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The Coral Tombs".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The Coral Tombs".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The Coral Tombs".

yog sothoth Envoyez un message privé àyog sothoth
avatar

(autant chez Ahab que chez Dishonored) après des premières sorties incroyables, toutes les suites m'ont un peu décu...

Sur ce Ahab, je peine vraiment avec son chant clair et, effectivement, même si ca s'est fait progressivement, ils ont délaissé le coté abyssal qui marchait tellement bien sur le premier.

... Il y a d'autres groupes sur le créneau, on en reparlera peut-être un de ces jours !

Message édité le 08-03-2023 à 10:07 par yog sothoth

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Faut que je finisse Death of the Outsider tiens.

Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
avatar

J’ai failli mentionner les fameux batonnets du captain Nemo mais il a fallu que je me restreigne.

Note donnée au disque :       
vargounet Envoyez un message privé àvargounet

Le premier surtout ! Une grosse claque à l'époque le morceau old thunder... Magnifique. En récent j'avais écouté the boats of Glenn danzig à la cover vraiment jolie. Quelle déception j'ai trouvé ça pas monstrueux nautique pour un sou mais plutôt plat comme une limande. Ou une mauvaise pub de captain iglo.

Message édité le 08-03-2023 à 08:24 par Vargounet

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Le second avait un (petit) truc, mais ensuite c'est effectivement devenu très plastoc.

Message édité le 07-03-2023 à 18:05 par born to gulo