Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnaal Nathrakh › A New Kind of Horror

Anaal Nathrakh › A New Kind of Horror

cd • 10 titres • 32:55 min

  • 1The Road to...01:49
  • 2Obscene as Cancer03:03
  • 3The Reek of Fear03:20
  • 4Forward!03:29
  • 5New Bethlehem / Mass Death Futures03:27
  • 6The Apocalypse Is About You!03:02
  • 7Vi Coactus03:43
  • 8Mother of Satan03:25
  • 9The Horrid Strife03:27
  • 10Are We Fit for Glory Yet? (The War to End Nothing)04:10

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Produit, enregistré, mixé, masterisé par Mick Kenney, Barracks Studio, Orange County, Californie.

line up

Mick Kenney (guitare, basse, programmation), V.I.T.R.I.O.L. (voix)

Musiciens additionnels : Brandan Schieppati (voix [7]), Danny the Complete Lunatic (Ukulele [2])

remarques

Sorti en CD, vinyle, en ligne. Illustration par Mick Kenney.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
synfotroniks break coconut cocore

Ça s'arrange (un peu). Ça s'arrange un peu ! Pourquoi ? Parce que je chantonne à l'instant "iou know my drriiiimmmms before i ever yahoooooourt", refrain imparable de "Obscene as Cancer", chanson manga de métal, qui est dorénavant ce qui colle le plus au groupe quand j'ai envie de le sauver ; Anaal Nathrakh est donc bien devenu une espèce de clown extravagant, avec des cheveux électriques et une tronçonneuse en plastique à chaque main (j'en compte quatre) ; là ça marche, cette mise en scène baroque, comme une opérette qui se veut ténébreuse mais qui donne bien plus envie de dodeliner du cul que de peindre ses murs en noir comme chez Dali ou Gainsbourg... et puis Vitriol se la joue encore King Diamond de temps en temps, ça fait sourire. Évidemment, l'ultraviolence relative ici n'est pas vraiment la même que dans l'ancien temps, c'est la pause dessin animés à la "Happy Tree Friends", on sourit de manière gênée, on regarde en cachette on assume moyen. Parce qu'il y en aura encore des fautes, des breaks pseudo tek tek là pour faire sursauter les jeunesses anglaises : l'Angleterre, ce refuge du luxe et du putride, des caniches géants pataugent dans le vomi, leur collier de diamant clignotant sous le néon rouge d'un fish and chips à l'agonie ; Anaal Nathrakh, groupe de hardcore de gros boeufs, Most Precious Blood intel inside, dont le son est arrangé avec des bouts de bruits de vaisseau ou d'instruments de torture pour faire métal cyber du futur vous propose donc une autre façon de voir votre vie, comme un jeu pas terminé, buggé de partout, mais on se force quand même à s'amuser parce qu'on aime bien le studio / le chanteur / les œuvres précédentes ! Voilà comment je pourrais résumer cette fin de carrière nathrakhienne : le jeu est tout pété mais bon, faut bien s'occuper ?

note       Publiée le dimanche 15 janvier 2023

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "A New Kind of Horror" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "A New Kind of Horror".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "A New Kind of Horror".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "A New Kind of Horror".

Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Je ne suis pas allé au delà de la décennie 2000 moi, mais au final, ce groupe a-t-il seulement été vraiment bon à un moment donné ? De mémoire, passé les démos...

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Un peu comme Hannibal, du coup, la série que tu regardes jusqu'au bout parce que tu l'as commencée, et rien d'autre ? Sans moi, alors. La pochette est sympa, pourtant, mais... justement.

Groupe enterré avec Passion, en ce qui me concerne.