Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnaal Nathrakh › Desideratum

Anaal Nathrakh › Desideratum

cd • 11 titres • 41:02 min

  • 1Acheronta Movebimus03:29
  • 2Unleash03:41
  • 3Monstrum in Animo04:01
  • 4The One Thing Needful03:51
  • 5A Firm Foundation of Unyielding Despair03:37
  • 6Desideratum03:58
  • 7Idol03:36
  • 8Sub Specie Aeterni (Of Maggots and Humanity)03:16
  • 9The Joystream04:23
  • 10Rage and Red03:29
  • 11Ita Mori03:41

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Enregistré et mixé par Mick Kenney en 2013-14 au Necrodeath Studio (Birmingham, Angleterre), et au Black Flamingo (Orange County, Californie). Masterisé par Mick Kenney.

line up

Irrumator (guitare, basse, programmation), V.I.T.R.I.O.L. (voix)

Musiciens additionnels : Drunk (chœurs [7,9]), G Rash, Trevor Friedrich (voix [11), M. Garcia (voix [11]), Sara Fabel (voix [9]), Chemical Nova, Gore Tech (électronique), Kvarforth (voix [10])

remarques

Sorti en CD, vinyle.

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
stress

Anaal Nathrakh se reconnait grâce à plusieurs points récurrents : leurs albums ont des pochettes moches, leur musique est grotesquement violente et bruyante, leur amour du fantasque se déploie de manière très variée, souvent au bord du mauvais goût ou du hors-sujet. Ici les premières secondes vont toucher l'auditeur habitué comme un relent de mauvais haleine, celle qui sent le caca pourri, et là je me dis "dans quoi je me suis embarqué ? Je me refade une discographie comme celle de Deicide, je suis dos au mur, les deux boules et demi vont tomber, fait chier, je vais être méprisant comme un critique, "ce musicien raté"! ". Ben oui, autant je suis fanboy du groupe, autant là c'est compliqué. Pourquoi ? Parce que, lorsque je m'écoute ce genre de musique ou de groupe, j'ai envie d'entendre autre chose que les groupes "populaires" de métal hybride produisent, cet espèce de creuset tout bouffé à force d'être usé, et usé, et usé, cet espèce de metalcore avec bouts d'électronique enfin cette espèce de squelette de "dubstep" tellement générique, qu'on dirait des jingles pour jeuvidéo.com ou autre repaire de neuneus stériles ; parcourez les topics "metal" des joueurs kikooyou, et pleurez. Pleurez ! Et ensuite parcourez les titres "métal" les plus écoutés à tel ou tel moment sur les streaming trucs et chialez comme des madeleines ! Chouinez ! Plaignez-vous comme je me plains. Ici, Desideratum c'est le pinacle du métal pour nunuche frustré : un mélange du plus petit dénominateur commun qui fait "violent", engrangeant tout ce qu'il y a de plus générique dans la techno hardcore, le deathcore, le heavy métal à grosse quéquette, pardon, à grosse épée. Mais qu'est-ce qu'il s'est passé bordel ? Besoin d'engranger du public ? Trop de participation au hellfest ? Trop de fréquentation de groupes de néo métal pseudo indus nul ou de punk à mémé dans ledit festival pour enterrements de vie de garçon quinquagénaire ? Même les moments "mélodiques" qui faisaient la folie de ce groupe sont découpés pour pouvoir rentrer dans la BO d'un "Fast & Furious". Cette chronique de vieux con ne vous conseille donc pas cet album, regardez plutôt vers le passé (vieux con il vous dit), et amusez-vous avec la version pour adultes, ou regardez un peu plus tard parce qu'ils vont un peu (un peu) se racheter par la suite. Là, c'est le modèle light pour les gens sensibles qui ont beaucoup de mal avec la différence... putain, presque envie de faire la danse du robot tellement ça touche mon besoin d'intégration quelque part... voilà l'angle pour séduire le chaland ! "Desideratum" et tous ses titres de latin métal pourront vous faire comprendre que vous avez un ou deux points communs avec les gens qui sont contents d'écouter des trucs nuls. Allez, c'est déjà ça de pris !

note       Publiée le vendredi 13 janvier 2023

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Desideratum" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Desideratum".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Desideratum".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Desideratum".