Vous êtes ici › Les groupes / artistesPThe Pop Group › For how much longer do we tolerate mass murder ?

The Pop Group › For how much longer do we tolerate mass murder ?

cd • 9 titres

  • 1Forces of oppression
  • 2Feed the hungry
  • 3We are all prostitutes
  • 4Blind faith
  • 5How much longer
  • 6Justice
  • 7There are no spectators
  • 8Communicate
  • 9Rob a bank

extraits vidéo

informations

https://popgroup.bandcamp.com/music

line up

Mark Stewart (chant, hurlements), Dan Castis (basse), Bruce Smith (batterie, percussions), Gareth Sager (guitare, saxophone), John Waddington (guitare)

chronique

Et The Pop Group ? On en parle de The Pop Group ? Ah ben, Dariev l’a déjà fait mais à l’heure où l’on nous ‘enseigne’ comment torcher du post punk en une minute sur internet, il serait peut-être bon de sonner la cloche des anciens pour rappeler qu’à la base, ce n’est pas copier Joy Division en enregistrant sur son ordinateur avec un son aseptisé. À l’époque, ça bouillonnait grave dans un chaudron où pouvaient s’approcher le funk, la cold wave, des envies ethniques, des expérimentations indus, le tout couplé avec un militantisme politique ou social hérité du punk et des tentatives conscientes ou non de redéfinir une certaine grammaire musicale. Pour ce second et dernier album avant la reformation de 2014, le combo balaie tout, reprenant la formule de l’opus précédent en fusionnant un funk sauvage et punky, avec des éclats de free jazz cognés à coup de battes pour en faire du noise. Rythmiques groovy aux dents longues, tapissées de couinements de saxophones, de guitares stridentes, malmenées à la folie, avec quelques percussions ethniques en prime; pour autant les tentations dub n’ont pas disparu non plus ('There are no spectators'). Titres choc et paroles sans concession balancées dans une cérémonie tribale urbaine, formule diplomatique pour qualifier le ‘bordel avec préméditation’ pertinemment baptisé ainsi par Dariev dans sa chronique. La musique de The Pop Group, c’est la corde raide sans vaseline au dessus de la cour de l’asile, elle parait lutter pour ne pas imploser, éclater en de multiples cellules complètement sauvages et sans limite, évoluer au hasard de trente-six couloirs de labyrinthe de palais des glaces mixés ensemble sans concertation et pourtant, tout cela colle, remue des trucs familiers à l’intérieur, témoigne de l’état de confusion du début des 80’s, entre capitalisme forcené, hédonisme fluorescent, menace nucléaire, chômage, bouillonnement créatif, espoirs sociaux. Leur musique spasmodique, épileptique, n’est jamais confortable, malmenant les sens comme ses propres structures; elle s’appuie sur une constante, la rythmique impeccable de précision et de rigueur, tant dans le groove funk froid, que le dub épais ou les échappées free jazz, permettant à Mark Stewart de hanter l’album comme un dément, hurlant, ricanant, chuchotant, ironisant, menaçant, parfois secondé du saxophoniste qui prend plaisir à torturer son instrument (‘Communicate’ proche de la folie). Que dire de la guitare grinçantes qui s’égare parfois dans un jeu complètement frénétique sans se soucier du tempo, frisant parfois des bruits de jungle ? Qu’elle fait des merveilles pour le climat tendu de ce disque sauvage, et que de ce puzzle complètement éclaté recollé à la diable au sparadrap pour gamin se dégage une série de brûlots devenus des classiques (le grandiose ‘We are all prostitutes’ omis de l’édition originale et ajouté à cette nouvelle version, ‘Feed the hungry’), tant du groupe que d’un post punk si hors de ses gonds et libre de toute restriction d’étiquette que le décrire avec des mots relève de la gageure. On adore ou déteste.

note       Publiée le dimanche 11 décembre 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

This Heat - Deceit

This Heat
Deceit

A Certain Ratio - Shack up / and then again

A Certain Ratio
Shack up / and then again

Cabaret Voltaire - 2x45

Cabaret Voltaire
2x45

Public Image Limited - 'Metal Box'

Public Image Limited
'Metal Box'

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "For how much longer do we tolerate mass murder ?" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "For how much longer do we tolerate mass murder ?".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "For how much longer do we tolerate mass murder ?".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "For how much longer do we tolerate mass murder ?".

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Le prochain à checker, donc.

Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Oui, P.I.L., voilà ce que j'ai oublié dans les recommandations. Rectifié.

Note donnée au disque :       
Scissor Man Envoyez un message privé àScissor Man

On adore, forcément ! Cette No-Wave PILesque et son chanteur hurleur.

Message édité le 13-12-2022 à 14:16 par scissor man

Note donnée au disque :