Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStranger and Lovers › Masochistic love

Stranger and Lovers › Masochistic love

cd • 10 titres

  • 1Death song
  • 2Necrolove
  • 3Black beach
  • 4The snoop
  • 5Blood dance
  • 6Masochistic love
  • 7Succubus (spiritual fornication)
  • 8Juliette
  • 9Ultra
  • 10White night

informations

https://strangerandloversofficial.bandcamp.com/music Edition limitée en vinyle blanc.

line up

Eduardo Galván, Axel Marín, David Galván.

chronique

Si vous êtes du genre à chercher un Pizza Hut à Nuuk, Londres ou Nouméa, parce que au moins ‘on sait ce qu’on mange’ (LOL), que les bières ‘Prix Garantie’ (jargon suisse dans la place) sont votre boisson du weekend, que vous vous foutez du goût des chips du paquet parce ce qui compte c’est que ça croustille, que l’important dans le goth rock est qu’il y ait un chant caverneux et une boîte sèche, cet LP des Stranger and Lovers est pour vous. Voilà des mecs qui ont écouté ‘Alice’ jusqu’à la lie, ont disséqué la moindre de ses notes et on entrepris d’écrire trois morceaux (au moins) rien qu’en réarrangeant ses lignes. Bien sûr, ils trompent le chaland en programmant la boîte comme sur ‘Body Electric’ ou collent un ou deux détails pour masquer la supercherie. Stranger and Lovers appartiennent au club très ouvert des copies carbone des Sisters, l’histoire pourrait s’arrêter là, sauf qu’à l’image du pauvre cadre moyen qui doit se taper la discute avec cinquante collègues inintéressants avant d’accéder enfin au bol de punch, il faut reconnaître à ces gens une certaine capacité à pondre du tube. A l’intérieur du club, tous n’ont pas été en mesure de lire correctement le mode d’emploi du ‘comment fait-on du goth rock’ (on trouve bien ‘comment faire du post punk en une minute’ sur Youtube, ce qui explique probablement la pauvreté du style à l’heure actuelle), Stranger and Lovers, si. Du coup, ils savent torcher la mélodie imparable, les quelques lignes de guitare qui font mouche, leur boîte a le grain correct, pas trop cheap, et ça fait danser; pour un DJ, c’est du pain-béni, on peut passer pratiquement n’importe quel titre. Alors oui, c’est bien trop dépouillé pour être du Sisters of Mercy (‘Blood dance’ s’inspire même de dark wave), le chanteur (pas mauvais du tout d’ailleurs) ne chante pas tout à fait comme Andrew ‘Not goth’ Eldritch mais quand même, le départ de l’album frise le plagiat. Au moins, les mecs font-il le boulot correctement, sans ambages; ‘Masochistic love’ n’a pas beaucoup de profondeur et encore moins d’originalité mais c’est une usine à tubes pur beurre et comme de s’écouter des hits sans se prendre la tête fait du bien parfois (d’autant que certains sont franchement sexy), je leur colle 3 même si je ne correspond à aucun des critères du début de chronique.

note       Publiée le mardi 6 décembre 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

The Sisters Of Mercy - Some girls wander by mistake

The Sisters Of Mercy
Some girls wander by mistake

Nosferatu - The Prophecy

Nosferatu
The Prophecy

ah ah, looooooosers !

The Merry Thoughts - Millenium done I: empire songs

The Merry Thoughts
Millenium done I: empire songs

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Masochistic love" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Masochistic love".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Masochistic love".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Masochistic love".

    born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

    Mignonne pochette, en tous cas.