Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCult Of Luna › Mariner

Cult Of Luna › Mariner

cd • 5 titres • 54:38 min

  • 1A Greater Call08:19
  • 2Chevron08:53
  • 3The Wreck of S.S. Needle09:33
  • 4Approaching Transition12:59
  • 5Cygnus14:50

enregistrement

Basse et batterie enregistrées par Magnus Lindberg au studio Tonteknik Recording, Umeå, Suède. Autres instruments et voix enregistrés par Kristian Karlsson au Studio Hufvudstaden, Söderköping, Suède. Voix de Julie Christmas enregistrée par Andrew Schneider au studios Translator Audio et Loho Studios, New York, USA. Mixé et masterisé par Magnus Lindberg au Redmount Studios, Stockholm, Suède.

line up

Magnus Lindberg (batterie), Johannes Persson (guitare), Andreas Johansson (basse), Fredrik Kihlberg (guitare), Thomas Hedlund (batterie, percussion), Kristian Karlsson

Musiciens additionnels : Julie Christmas (chant)

remarques

chronique

Ce "Mariner" je m'y essaye de manière régulière depuis un bon moment maintenant mais sans jamais avoir pu jusqu'à présent en percer les mystères. L'idée de départ n'est pas si déconnante que ça, et en conviant la beugleuse de service de Made Out Of Babies et Battle Of Mice il semble bien que Cult Of Luna l'ait peut-être joué assez finement... Neurosis avait déjà fait le coup avec son album de collaboration avec Jarboe alors pourquoi pas eux ? Mais pour être tout à fait clair "Mariner" reste musicalement avant tout un pur produit des suédois qui se trouve simplement enrichi de la brutale palette vocale de Julie Christmas. Mais en y regardant bien on se fait globalement plutôt chier sur ce "Mariner", les compositions sont insuffisamment travaillées, les suédois ayant visiblement succombé à une certaine facilité. Il traîne du coup la sale impression d'une musique sacrément trop prévisible, en mode zéro surprise. L'album s'écoule péniblement et souffre de longueurs particulièrement indigestes dont le point culminant se situe sur l'interminable "Approaching Transition" que même une fin malgré tout assez réussie ne parvient pas à sauver. De fait il est bien difficile de trouver de quoi se réjouir à part quelques rares moments de bravoure de Julie sur "The Wreck of S.S. Needle" ou sur le morceau de clôture "Cygnus", mais l'ensemble sonne au final bien plat et sans saveur. Très décevant. Il y a des fois où 1 + 1 = 0.

note       Publiée le samedi 3 décembre 2022

Dans le même esprit, Chris vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Mariner" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Mariner".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Mariner".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Mariner".

Fabb74 Envoyez un message privé àFabb74

Woah ! Quelle sévérité ! Personnellement je classe cet album parmi les meilleurs du groupe ! Certes il s'agit plus d'un disque de Cult Of Luna featuring Julie Christmas, mais n'en déplaise à certains, les compos sont explosives, denses, chargées en émotion (la chanteuse exceptionnelle y est aussi pour quelque chose) et en riffs ultra percutants. L'album s'écoute d'une traite. L'ouverture est parfaite via A Greater Call énorme et se conclue par le meilleur morceau de ce gros 5 titres : Cygnus, l'un des meilleurs titres des suédois !!! À classer aux cotés de A Dawn to Fear - Raging River - The Beyond ou Salvation ! La relève Neurosis est en pleine forme. Un must à écouter et ré-écouter !

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Je n'ai pas écouté sa prestation sur ce disque (et ne compte pas le faire), mais... Beugleuse ? On parle bien de Julie Christmas ?