Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNeptune Towers › Transmissions from Empire Algol

Neptune Towers › Transmissions from Empire Algol

détail des votes

Membre Note Date
dimegoat      jeudi 24 novembre 2022 - 12:55
zugal21      vendredi 25 novembre 2022 - 09:59
GrahamBondSwing      jeudi 24 novembre 2022 - 20:59
born to gulo      jeudi 24 novembre 2022 - 13:27
Rastignac      jeudi 24 novembre 2022 - 12:32

cd • 2 titres • 44:57 min

  • 1First Communion. Mode: Direct23:10
  • 2To Cold Void Desolation11:47

enregistrement

Enregistré, produit par Fenris, avril-mai 1994.

line up

Fenriz

remarques

Sorti en CD. Réédition Peaceville (2012), en CD, vinyle. THE TOWERS WILL APPEAR ONLY WHEN YOUR MIND IS OPENED.

chronique

Algol, la tête de la méduse, Algol, l'étoile qui fait peur, Algol, le projet de vacances de Fenriz, ça remonte maintenant, il y avait le voyage jusque là-bas dans le premier volume, là on est arrivé ! Et on transmet depuis cet endroit démoniaque et maintenant c'est tout bleu, ce n'est plus rouge, mais ça n'en reste pas moins complètement encore dingue, maboul, malade, borderline, ou pas du tout, totalement défoncée la ligne sans faire de jeux de mots, le Loup de l'Espace Fenris attaque ses neurones et nous fait partager le résultat, parfait pour méditer, parfait pour ronfler, parfait pour badtripper, parfait pour voyager, parfait pour ne rien faire, parfait pour ne pas réfléchir, parfait pour trop penser. Ce deuxième volume emprunte toujours autant à la musique électronique la plus classique, la plus psychédélique et la plus waht ze fuk rétrospectivement, car si j'essayais parfois de me mettre à la place de Klaus Schulze, je me disais à chaque coup "test pas, ça va te rendre malade". C'est classique comme musique oui, si vous avez déjà tâté des vieux synthés, mais ça reste agréablement bien foutu, et on s'imagine que s'il avait eu le temps ou l'envie le Monsieur Fenriz il aurait pu faire une toute autre carrière de DJ bizarre au lieu de faire le mariolle métal là, mais bon. Ces deux albums de Neptune Towers restent quand même la preuve qu'on a là un sacré musicien, généreux, dingue oui, mais "on partage".

note       Publiée le jeudi 24 novembre 2022

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • GrahamBondSwing
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Transmissions from Empire Algol" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Transmissions from Empire Algol".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Transmissions from Empire Algol".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Transmissions from Empire Algol".

GrahamBondSwing Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

J'imagine bien le seigneur Humungus s'écouter ça à la fraîche.

Note donnée au disque :       
nicola Envoyez un message privé ànicola

Algol vient de l’arabe Ras El Ghul (tête du démon, comme le méchant Ra’s al Ghul de Batman). C’est une étoile variable : elle s’éteint de manière régulière pendant une dizaine d’heures puis revient à la normale. Comme le dogme à l’époque était que la sphère céleste était immuable, on en avait peur.

Message édité le 24-11-2022 à 20:14 par nicola