Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCandlemass › Sweet Evil Sun

Candlemass › Sweet Evil Sun

cd • 10 titres • 53:51 min

  • 1Wizard of the Vortex06:02
  • 2Sweet Evil Sun03:40
  • 3Angel Battle06:29
  • 4Black Butterfly05:46
  • 5When Death Sighs05:59
  • 6Scandinavian Gods04:36
  • 7Devil Voodoo07:36
  • 8Crucified06:24
  • 9Goddess06:07
  • 10A Cup of Coffin01:12

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Enregistré au studio Nox, Stockholm, Suède

line up

Leif Edling (basse), Mappe Björkman (guitare), Jan Lindh (batterie), Lars Johansson (guitare), Johan Längquist (voix)

Musiciens additionnels : Jennie-Ann Smith (voix)

remarques

Sorti en CD, vinyle, en ligne.
Illustration par Erik Rovanperä.

chronique

Styles
metal
heavy metal
metal extrême
doom metal
Styles personnels
doom doudoudoomdoum

C'est dans les vieux pots qu'on retrouve les vieux bouts de viande et de patate oubliés, par exemple : Candlemass, gloire doomée dont certains de leurs albums les plus romantiques ont été transmis par murmures et vagissements entre fanatiques discrets mais las ! Doomicus Epicus doit être un de ces patches les plus bootlegués avec le number of ze bist des anglais, DU COUP le groupe semble aujourd'hui être aussi mainstream qu'une station Total Access à l'entrée d'une ville moyenne de Mayenne. Et comme tous les vieux pots, ceux-ci commencent à sentir fort avec l'âge. Après un line-up typique des groupes de casse-bonbons, d'une instabilité à toute épreuve - je ne sais jamais qui est le chanteur sur leurs albums, même s'ils se copient tous un peu les uns les autres - ils continuent de sortir de la musique, en l'occurrence de la musique extrêmement produite afin de cartonner dans les mégafestoches teutons estivaux, les ptits effets sur la voix check, la batterie dans la cathédrale check, tout le son tout rond plein trop de basse dégueu check, NRJ radio number one check. On les voit les drapeaux flotter au vent, les gars avec des casques à cornes en plastique, ils lèvent ach leur bier bien haut dans le ciel de l'enfer ! YEEEEAAAHHHHH ! Car cet album est sympa quand le riff Candlemass™ est employé, il est parfois, pardon, souvent crispant quand c'est un riff pompé sur d'autres, même si, je sais, le doom metawl est un genre aussi normé que le tour de poitrine d'un sumotori, mais quand même, bon, je sais que Pentagram par exemple c'est des loseurs et que Bobby mérite sans doute tout le malheur qu'il peut vivre mais quand même, c'est pas gentil de sucer des riffs comme ça, chopez entre autres l'intro du "single" Sweet Evil Sun, c'est pas sympa, je vous dis quand même, c'est pas gentil. Et puis ce qui est pas gentil c'est de tomber fréquemment dans le glucose intégral calibré pour des radios de métal métal allez le refrain de "When Death Sighs" on croirait voir revenir les heures les plus sombres de la variété française d'il y a quarante ans, bien sûr à chaque fois ça s'arrange car le riff Candlemass® arrive tel un taquet derrière la tête pour nous faire redresser le moral mais bon, jouer au chaud et au froid comme ça, c'est pas sympa, c'est pas bien ! C'est pas gentil. Voilà donc un album moyennement méchant, qui saura ravir ceux qui peuvent supporter les plus petits dénominateurs communs, qui adorent écouter la radio tout le temps, qui sont abonnés au Wacken ; les snobs grinceront un peu des dents par contre, mais on s'en fout, il parait qu'ils sont désagréables donc, l'un dans l'autre ! Hein !

note       Publiée le jeudi 24 novembre 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Sweet Evil Sun" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Sweet Evil Sun".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Sweet Evil Sun".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Sweet Evil Sun".

torquemada Envoyez un message privé àtorquemada

« Psalms For The Dead » est vraiment en-dessous de ses deux predesceurs, ça annonce plutôt le déclin d’inspiration de la suite.

Rastignac Envoyez un message privé àRastignac  Rastignac est en ligne !
avatar

diabolus in shampouina !

Note donnée au disque :       
stickgrozeil Envoyez un message privé àstickgrozeil

Bon, alors... je l'ai réécouté hier soir, et c'est vrai qu'il est beaucoup plus sympa que Psalms for the Dead que j'avais réécouté dans la semaine. J'ai même des morceaux qui me sont restés dans la tête pour les siffloter sous la douche ce matin. Si c'est pas doom ça!

Richter Envoyez un message privé àRichter

C'est un album clairement influencé par Black Sab' mais j'y ai trouvé mon intérêt. Rien que pour le titre d'entrée bien rentre dedans (If I Ever Die). Mais je comprends qu'il puisse laisser de marbre.

torquemada Envoyez un message privé àtorquemada

Ah ce « Hammer Of Doom » avec sa cloche et son intro plus Sabbath, tu meurs !