Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnaal Nathrakh › Vanitas

Anaal Nathrakh › Vanitas

cd • 10 titres • 37:58 min

  • 1The Blood-Dimmed Tide03:26
  • 2Forging Towards the Sunset03:47
  • 3To Spite the Face04:40
  • 4Todos somos humanos04:10
  • 5In Cœlo Quies, tout finit ici-bas03:53
  • 6You Can't Save Me, So Stop Fucking Trying04:21
  • 7Make Glorious The Embrace Of Saturn03:08
  • 8Feeding The Beast05:06
  • 9Of Fire, And Fucking Pigs03:06
  • 10A Metaphor For The Dead04:26

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Enregistré par Bob Mercier à Orange County, Californie, 2011. Produit par Mick Kenney.

line up

Mick Kenney, V.I.T.R.I.O.L.

remarques

sorti en CD, vinyle, sur le bandcamp de Candlelight
illustration par Mick Kenney

chronique

Styles
metal extrême
black metal
death metal
Styles personnels
stop fucking trying

Vanitas les bananas ! C'est ce que disait Merlin quand il envoya sa grosse bouboule de feu sur le dragon de la mort. Il faut savoir que Merlin est né tout poilu, monstruosité repoussante, son crédo anaal nathrakh utas bedagh (de tête) ouvrant Excalibur le film, ouvrant une autre vision des (tous ensemble) : "CHEvalIERSS DE LA table Rondeuh, goutons-voir...", et Anaal Nathrakh le groupe c'est un peu ça aussi, une sorte de chose horrible, et un peu ridicule parfois, et parfois même on se demande si ces mecs ne sont pas là pour la blagounette, le chanteur passait à la télé dans le fasilachanter local, le guitariste s'appelle Irrumator, enfin non mais oh faut arrêter là-maintenant ! Depuis tout petit donc Anaal Nathrakh joue un death metal blackou multivitaminé avec de l'organe et de l'oragne et de l'orange et des fraises dedans, on mélange le tout on ponctue de refrain chanté à la heavy metaaaaaaaal et on fait ça sans tortiller du fion sans avoir à passer comme d'autres groupesthrone par une "période" où l'on fait "comme Celtic Fr... comme avant" ; ici Anaal Nathrakh fait comme avant, comme d'habitude, des jolies mélodies sorties d'une nuit sur le Mont Chauve ponctuées de méga breaks qui tuent les foules avec d'énooooormes leads vocaux appelant à l'aide le griffon de la nuit du fond des temps ; c'est exténuant, c'est comme de la techno harcore cartooneuse, l'effet est le même : une sorte d'hilarité, une peinture de l'enfer comme un gigantesque parc d'attraction, alors qu'on est censé être sérieux, sérieux : vous voyez leurs pochettes ! Ils doivent se dire "si l'auditeur murmure "anaal nathrakh" devant le miroir trois fois y a Julien Lepers qui sort avec ses cartes de questions", mais en fait non, A.N. existe pour faire danser et s'immoler, symboliquement ou même vraiment tiens. Musique épatante, albums se reproduisant sortie après sortie, comme Vanitas ; elle reste là, générique de dessins animés belzébuthien, elle vous tiendra par l'oreillasse, pour vous faire des guili guili avec des lames de rasoir !

note       Publiée le mercredi 16 novembre 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Vanitas" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Vanitas".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Vanitas".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Vanitas".