Vous êtes ici › Les groupes / artistesCClutch › Earth Rocker

Clutch › Earth Rocker

cd 1 • 11 titres • 44:20 min

  • 1Earth Rocker
  • 2Crucial Velocity
  • 3Mr. Freedom
  • 4D.C. Sound Attack!
  • 5Unto The Breach
  • 6Gone Cold
  • 7The Face
  • 8Book, Saddle & Go
  • 9Cyborg Bette
  • 10Oh, Isabella
  • 11The Wolf Man Kindly Requests...

line up

Neil Fallon (chant, guitare, harmonica, percussions), Tim Sult (guitare), Dan Maines (basse), Jean-Paul Gaster (batterie, percussions)

remarques

chronique

Styles
rock
hard rock
blues
stoner
Styles personnels
powerclutch

"Earth Rocker, l'album bourrin de Clutch où qu'y a l'enchaînement suprême "Gold Cold"/"The Face" dessus", voilà en gros mon annotation dans le brouillon qui traînait dans mon veston... Hé ben mon cochon ! C'est pourtant vrai bon sang, qu'Earth Rocker bourrine comme un canasson jovial passée cette intro "guitar-in-space" assez magique, donnant à grailler un son de guitares très "power-Clutch", même s'il enchaîne presque en se vautrant sur un cabotinage gogolito-alcoolisé de Neil Fallon ("BUUUUUUAAAHHHHHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAH !") : son morceau-titre, bravache, est à la fois surpuissant et vilain de refrain - un p'tit peu motche, caca-de-Clutch brownie-industriel-de-Clutch, OK, mais... quelle énergie ! On les sent bien bien remontés, bien au taquet à fond de sixième, nos Clutchoux. "Crucial Velocity", foncedé-speed, fonce comme un Motörhead-Juggernaut à travers tous les murs dressés sur son chemin (d'ailleurs d'après Neil Fallon c'est la tournée avec le père Lemmy qui leur aurait mis comme une grosse pichenette au cul). Galvanisant de chez roboratif. Et ce sera le cas d'à peu près tous les titres en fait, dont les trois morceaux qui suivent et rivalisent de speed-clutchitude et de gouaille ("D.C. Sound Attack!" ayant coché l'option "harmonica" au gros marqueur indélébile - pour ne pas mentionner ces percus qui déboulent au Taco Bell, et qu'on retrouvera avec bonheur en fin d'album sur "Oh, Isabella"). Avec sa texture bien épaisse et granuleuse, comme un muesli aux gros éclats de moteur chaud bouillant, bien anguleux de la soupape comme sa pochette "partie de Guitar Hero au Buffalo Grill", ce Clutch féroce, rutilant et moulinant peut sembler superfétatoire passées les premières écoutes, un peu comme... un Songs for the Deaf de Clutch ? Trop maniaquement taillé pour tracer la route à fond de tours, trop acharné à aligner tube sur tube sur tube l'aiguille dans le rouge ? Hé ben non mon con : sa puissance et sa vitesse ne lui empêchent pas l'endurance sur la platine, il bourre et riffe et surtout m'ébouriffe toujours autant, de part en part. Et puis, y a tout de même un ou deux GROS trucs qu'ils ont jamais fait de cette manière-là, dessus, comme le blues minimaliste "Gone Cold", donc, laid-back mais avec ce brin de spleen pudique, bonhomme mais sensible, comme un Clutch songeur, qui fait du boudin parce que la vie lui a rayé sa carrosserie. Et que dire alors de "The Face" ? J'dégaine pas l'adjectif Épique si souvent, mais ce morceau le mérite, mieux encore qu'une relecture supérieure d'un "Let There Be Rock" (la Bible et les grosses guitares à Papa, une vieille histoire), il reste simplement une de leurs plus cinglantes chevauchées... Clutch sont bien ces frangins terriens, ces cousins routiers de Monster Magnet. Ceux qui sont restés sur le plancher des vatches - c'est plus pratique pour rouler - parce qu'ils avaient pas ce gros ticket chimique pour aller dans l'Espace, mais assez de tchatche et de méninges pour tringler des comètes (Fallon boy dans la place). Ceux qui sont restés à la Maison, et qui ne subiront pas les affres de la gravité comme la perte de la masse musculaire, le titubement de bébé bourré des astronautes de retour au sol ; mais souffleront le sable, rouleront les rochers, empoigneront les flammes, plongeront la cuiller au plus profond du cheesecake rock, et avec le sourire s'il vous plaît messieurs-dames. Ouais, pas l'choix, l'histoire se répète, mais l'aventure continue, le score est frappé du sceau du bon sens (devant toi, tout droit, sans se retourner) : CINQ BOULES DANS LA FACE.

note       Publiée le lundi 14 novembre 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Earth Rocker" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Earth Rocker".

notes

Note moyenne        4 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Earth Rocker".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Earth Rocker".

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Comme un genre de tablette de chocolat avec des gros CHUNKS de... chocolat, dedans. Satisfaisant, mais bourratif dès les joues.

Note donnée au disque :