Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVision Video › Inked in red

Vision Video › Inked in red

cd • 10 titres

  • 1In my side
  • 2Comfort in the grave
  • 3Inked in red
  • 4Stone drone
  • 5Siren's song
  • 6Organized murder
  • 7Broken fingers
  • 8Run
  • 9Kandahar
  • 10Agent orange

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Sub Von Studios. Produit par Tom Ashton (March Violets)

line up

Dusty Gannon (chant, guitare), Emily Fredock (chant, clavier), Jason Fusco (batterie, choeurs), Dan Geller (basse)

remarques

https://visionvideo.bandcamp.com/album/inked-in-red

chronique

Pas banal: un ancien soldat, vétéran de l’Afghanistan, aujourd’hui pompier tout en travaillant également dans le paramédical, découvre rapidement que la musique est la catharsis dont il a besoin pour exorciser les drames vécus au travers de ses activités… Grâce à la violence de son rap hardcore, il… Pas du tout ! L’homme a également remporté le concours pour devenir le modèle de couverture du magazine goth local, partage des conseils maquillage via les réseaux sociaux et pratique avec son groupe Vision Video une forme de pop gothique assez particulière. Si les Smiths avaient tenté de sonner goth, on aurait pu s’approcher de ce que donne ce projet même si on ne parle en aucun cas de copie carbone. Certes la musique des Américains n’est pas une évocation sautillante de petits lapins roses caracolant dans le serpolet mais ce n’est pas un summum de glauque pour autant. Elle développe plutôt une étrange tristesse fluide en reposant sur un équilibre entre les chansons et des paroles plutôt sombres par contre; on y sent les expériences traumatisantes vécues par Dusty Gannon sur le terrain mais également une volonté de les outrepasser et ne pas se complaire dans un pessimisme passif; de l’aveu de l’artiste lui-même, sa carrière l’a emmené a côtoyer les pires comme les meilleurs aspects de l’humanité. Toujours est-il que dès les premiers accords de ‘In my side’, on ressent cette mélancolie naturelle et punchy qu’on décelait chez The Smiths, The Sound, les Cure des débuts et autres formations du type. Un aspect mélodique très efficace et prononcé, une voix limite plaintive sans jamais l’être, soutenue par un chant féminin, un orgue bien placé, une basse au jeu inspiré par Simon Gallup, cet album, c’est franchement du bonheur. Produit par un ancien March Violets, le disque évite l’aspect clinique trop en vogue de nos jours; voilà un LP qui a du corps, propose une new wave de grande classe ne passant jamais par le gris, parsemant plutôt le noir de paillettes rouge sang, violet épiscopal, avec une touche de jaune printanier et d’orange automnal. Un existentialisme profond, une proximité avec la mort que l’on exorcise en la mettant en scène, cette musique recèle bien davantage de méandres qu’une première écoute succincte ne le laisserait penser. J’ajouterais même que ‘Inked in red’ inclut les ingrédients qui font un grand disque pop au sens noble du terme et je n’ai aucun doute quant au fait que je l’écouterai encore dans vingt ans avec un plaisir intact. Avec un vécu aussi particulier que celui de Dusty Gannon, ce n’est peut être pas si étonnant…

note       Publiée le mercredi 9 novembre 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • allobroge
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Inked in red" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Inked in red".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Inked in red".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Inked in red".

allobroge Envoyez un message privé àallobroge

Il y a de la passion effectivement, merci pour cette nouvelle découverte Shelleyan !

Note donnée au disque :