Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBloody Dead And Sexy › Fade to glitter

Bloody Dead And Sexy › Fade to glitter

cd • 10 titres

  • 1Killing Rosa
  • 2Maya
  • 3Their house
  • 4Little maniac
  • 5Twenty-twenty
  • 6Ghost perfume
  • 7Room 666
  • 8Black autumn song
  • 9Frequency
  • 10Fade to glitter

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Rosa Iahn (chant), Bjørn Henningson (batterie, percussions, choeurs), Tim Schande (basse, choeurs), Matias 13 (guitare, clavier, choeurs)

remarques

https://bloodydeadandsexy.bandcamp.com/

chronique

Dans ma région, il y a des événements qui reviennent régulièrement, la Braderie, la Fête de Mai, mais pour être honnête s’ils ne revenaient pas, ça me laisserait plutôt froid. En revanche un disque de Bloody Dead and Sexy, ça c’est un événement dont je souhaite à chaque fois ardemment le retour et puisqu’on est en confiance mode confidence, je commençais à douter. La compilation, objet précieux mais aussi oiseau de malheur, laisse toujours à craindre une forme d’ersatz pour contenter les fans face à une inéluctable absence dont il ne sont pas toujours officiellement tenus au courant. Dernier album studio datant de 2013, une compilation justement en 2017… Aïe, aïe, aïe. Mais non, gens de peu de foi, sortez les paillettes (grises), le deathrock des Allemands est de retour. Ne vous laissez pas abuser par la pochette plutôt différente des autres, le style du groupe n’a pas changé. Qui parle de redite ? De stagnation ? Certainement pas moi. La musique du groupe n’a cessé de s’affiner, d’explorer ses propres contours pour en diversifier les nuances. La fluidité de jeu et la cohérence des musiciens est splendidement évidente. La rythmique discrète mais omniprésente, redoutable d’efficacité, pave un chemin sur lequel le chant et la guitare vont pouvoir collaborer pour instaurer des climats tour à tour tendus, désespérés, intrinsèquement mélancoliques même. Sans parler de tsunami, on nous balance d’emblée un trio gagnant qui fait chauffer la touche ‘repeat’ (ah ? Vous avez adopté pour l’édition vinyle ? Tant pis, faudra vous levez souvent du sofa): l’excellent et électrisant ‘Killing Rosa’, ‘Maya’, le fabuleux ‘In their house’ (clairement mon nouveau chouchou), une chanson alternant entre le dépouillement du couplet et les envolées baignées de spleen du refrain. Pas le temps de souffler que ‘Little maniac’ lacère l’air à coup de guitare avant d’enchaîner sur un titre plus lent, électrique, décadent à souhait. C’est ensuite que le groupe va préciser une ambiance amère pressentie depuis le départ, en explorant des nuances tantôt désenchantées (‘Ghost perfume’), acerbes (‘Room 666’), voir même en distillant une forme de deathrock lounge (‘Black autumn song’, un ‘Fade to glitter’ plutôt acide malgré son titre). Ecriture impeccable, arrangements subtils et insidieux, un chanteur au top de son potentiel… Les paillettes, les reflets irisés des coupes à champagne, les décors glam, n’ont jamais empêché quiconque de se trancher les veines ou de s’overdoser de narcotiques, les Bloody Dead and Sexy l’ont compris depuis toujours mais plus encore peut-être vingt ans de carrière plus tard. ‘Fade to glitter’, une version quinquagénaire du ‘vivre vite, mourir jeune et faire un beau cadavre’ ?

note       Publiée le mercredi 2 novembre 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Chris
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Fade to glitter" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Fade to glitter".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Fade to glitter".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Fade to glitter".

allobroge Envoyez un message privé àallobroge

Groupe remarquable effectivement !

Note donnée au disque :       
SEN Envoyez un message privé àSEN

C'est exactement ça, je n'en suis qu'à la 4ème écoute mais chaque morceau est déjà totalement incrusté dans ma tête et je sais qu'ils vont y rester et tourner un moment ! Le chant de Rosa Iahn m'hypnotise complètement, il est tellement en harmonie avec la musique et l'ambiance prégnante tout au long de l'album que t'as du mal à t'en défaire ! Et quel final, le morceau titre "Fade to Glitter" emporte tout !

Message édité le 03-11-2022 à 18:45 par SEN

Note donnée au disque :       
Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Première écoute, je l'ai trouvé vraiment bien mais au fil des écoutes, c'est comme s'il s'incrustait en moi, devenait toujours plus intense et indispensable et depuis deux semaines, il tourne en boucle de manière obsessionnelle sans la moindre lassitude.

Note donnée au disque :       
SEN Envoyez un message privé àSEN

Bon je confirme il est ouf ce disque, c'est subtilement dark, j'aime vraiment beaucoup le (les) chant(s), au final c'est l'album tout entier que t'as envie de repasser en boucle, il vaut aisément son 6 boules (même si j'aime pas le 1er morceau).

Message édité le 02-11-2022 à 19:43 par SEN

Note donnée au disque :       
SEN Envoyez un message privé àSEN

Autant j'aime pas du tout "Killing Rosa" autant "Maya" est un tube instantané, typiquement le morceau que t'as envie de te remettre en boucle ! Promis je vais écouter le reste de l'album ^^

Message édité le 02-11-2022 à 19:05 par SEN

Note donnée au disque :