Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJe t'Aime › Passive

Je t'Aime › Passive

cd • 10 titres

  • 1Another day in hell
  • 2Dirty tricks
  • 3Lonely days
  • 4Unleashed
  • 5Stupid songs
  • 6Cold
  • 7Blood on fire
  • 8Give me more khol
  • 9On the phone
  • 10Marble heroes

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

DBoy (chant), Tall Bastard (basse, guitare), Crazy Z (synthé, programmation)

remarques

https://jetaime-music.bandcamp.com/

chronique

Avaient-ils prédit la solidarité pour l’Ukraine ? À moins qu’il ne s’agisse d’une allusion déguisée à leur combinaison ice-cream préférée ? Rien de tout ça ; apparemment, il s’agit d’un concept en deux albums dont la première partie s’intitule ‘Passive’ (le second volet de ce diptyque virtuel, ‘Agressive’, vient de sortir avec une pochette similaire, le jaune étant remplacé par le rose, suspense, suspense). En tout cas, malgré ses jolies couleurs criardes, ce nouvel album n’est pas spécialement joyeux. Les Français dansent la nostalgie comme on met de la pommade sur la peau après être tombé dans un champ de ronces au milieu d’un pré d’orties. Rien que la tristesse des premières mesures de ‘Another Day in hell’ donnent envie de s’ouvrir une bouteille de vodka pour la descendre cul sec appuyé à la rambarde d’un pont tandis que la ville, ses lumières, ses passants, défilent dans leu train-train insensible. Basse impeccable, chant plaintif, synthèse gris au goût nocturne, mieux qu’un bol de cacahuète trempé d’urine masculine. Attention cependant, le groupe confirme les multiples cordes à son arc. Le spleen cold wave, c’est bien, mais il sait aussi se montrer incisif et mordant autrement que dans le verbe, ainsi le coupant ‘Dirty tricks’, post punk groovy (‘Lonely days’, ‘On the phone’) avec les mêmes qualités. Un sens aigu de la mélodie, du muscle tant dans l’écriture que le jeu et ce chant plaintif parfaitement adapté à toutes ces situations, les étapes d’un Golgotha nocturne qui noie sa peine en sachant que la fin est inéluctable… À moins qu’il ne s’agisse d’une métaphore de la vie ? Comme quoi, certains artistes se souviennent encore que la cold wave à la base, ce n’est pas joyeux. Danser, c’est une chose, cela ne signifie pas que le monde va mieux. D’ailleurs le ‘Marble heroes’ final, moins rapide, a un étrange goût de gueule de bois cendrée à déambuler en bord de Seine avec cet étrange impression de froid qui n’en est pas vraiment. Et pourtant, difficile de ne pas penser qu’une forme d’humour cruel sous-tend également la démarche (le croustillant ‘Stupid songs’, 'Give me more khol'). Ça ne dissipe pas le brouillard pour autant mais ça fait sourire. Et dire que c’est la partie ‘Passive’…

note       Publiée le vendredi 28 octobre 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Passive" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Passive".

notes

Note moyenne        4 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Passive".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Passive".

M-Atom Envoyez un message privé àM-Atom

inspiré, varié, accrocheur tout en conservant une ligne directrice tout le long. une belle réussite !

Note donnée au disque :