Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOctober Burns Black › Two words collide

October Burns Black › Two words collide

cd • 10 titres

  • 1Divide and conquer
  • 2Black veil
  • 3Tightrope
  • 4Regress
  • 5Fickle
  • 6The grand leveller
  • 7Blind faith
  • 8Condemned
  • 9All I never wanted
  • 10Two words collide

line up

Rod Hanna (chant), James Tramel (basse), Simon Rippin (batterie), Lars Kappeler (guitare), Tommy Olsson (guitare)

remarques

https://octoberburnsblack.bandcamp.com/music

chronique

Il est évident qu’il n’est pas très facile de travailler en s’écartelant entre l’Allemagne, les USA, l’Irlande, la Norvège, mais ils y sont parvenus: dépasser le format EP pour nous proposer un LP complet. Le line-up semble se stabiliser, ce qui a probablement facilité les échanges de données; le résultat en tout cas s’avère probant. Sans surprise. October Burns Black n’est pas le type de formation dont il faille attendre des grands bouleversements, les mecs jouent ce goth rock traditionnel qu’ils affectionnent tant mais ils le font plutôt bien. Le temps d’un album complet ? Il faut bien avouer que ça démarre très fort, avec une poignée de tubes en béton, classiques dans la construction, le jeu, mais emplis de passion épique (‘Divide and conquer’, ‘Regress’, ‘Tightrope’…). Les textes reflètent les préoccupations d’une génération de quinquagénaires se heurtant à la déception d’un monde qui n’a pas évolué selon leurs espoirs, portant la musique entre énergie et tristesse grave (‘Fickle’). Jusque là, rien de grave, le contrat est rempli, bonne production, écriture efficace, interprétation impeccable par des briscards à qui on n’explique plus les règles du jeu. Souci: j’aimerais être dithyrambique, hurler au génie mais en réalité, je ne sais plus trop quoi écrire au sujet de ce disque. C’est du goth rock tellement classique, tellement déjà entendu… Certes, October Burns Black sont bons dans le domaine, leur mélange d’inspirations Fields of the Nephilim/The Mission (‘Blind Faith’, ‘Condemned’) fait clairement mouche mais quelque chose manque pour m’enthousiasmer à 100%; rien de mauvais mais l’étincelle pâlit au fur et à mesure des chansons. Le format EP tenait en haleine jusqu’au bout mais sur une course de fond, les tourbillons de guitare piqués aux Mission, le chant grave bien mené mais de par trop connu, rendent la boisson énergisante légèrement trop pauvre en calories et en vitamines pour occuper la première place du podium. Médaille alliage bronze/argent, c’est déjà super, mais l’or est clairement hors de portée…

note       Publiée le vendredi 28 octobre 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Two words collide" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Two words collide".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Two words collide".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Two words collide".