Vous êtes ici › Les groupes / artistesDThe Devil's Blood › The thousandfold epicentre

The Devil's Blood › The thousandfold epicentre

cd • 11 titres • 74:00 min

  • 1Unending singularity02:18
  • 2On the wings of Gloria07:04
  • 3Die the death03:53
  • 4Within the charnel house of love03:35
  • 5Cruel lover07:26
  • 6She05:39
  • 7The thousandfold epicentre09:02
  • 8Fire burning05:06
  • 9Everlasting saturnalia06:13
  • 10The madness of serpents08:28
  • 11Feverdance15:15

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Enregistré aux Void Studios

line up

SL (chant, guitares, claviers, percussions), TDB (chant, guitares, claviers, percussions, basse, batterie), A-O (chant, guitares, claviers, percussions), F (chant), MOS (chant), R (guitares), PDA (guitares), J (basse), LBS (basse), M (batterie), EED (batterie)

Musiciens additionnels : Rob Oorthuis (guitare), Arno Landsbergen (piano, claviers, synthés), Pieter G. Kloos (chant, effets), Koen Lommers (effets), Igor de Wit (percussions)

remarques

chronique

Styles
folk
rock
psychédélique
Styles personnels
occult rock

The Devil's Blood fait partie de ces groupes à la carrière météorique, intense, proposant une musique singulière et personnelle. Après un excellent premier album, "The time of no time evermore", les voici de retour avec un deuxième disque longue durée, l'emblématique "The thousandfold epicentre". Il s'agira, de leur vivant, de leur dernier album, le troisième n'ayant pas été terminé au moment de leur split et sorti tel quel, sans que les morceaux ne soient réellement finis. Et "ce "Thousandfold epicentre" représente la quintessence du groupe. Si on ne devait en garder qu'un seul, ce serait celui-là. The Devil's Blood a choisi de faire revivre le rock occulte des années 70 comme jamais il n'a pu sonner à l'époque. The Devil's Blood transcende totalement le genre ici avec des compositions puissantes, mystiques, totalement abouties, alliant énergie et spiritualité. Là où des groupes comme Coven proposaient l'équivalent musical des films en carton-pâte de la Hammer, les Néerlandais vont plus loin et donnent leurs lettres de noblesse à un genre laissé trop longtemps de côté. On peut aussi parler des débuts de Ghost dans un style équivalent, mais les Suédois ont de leur côté vite changer de style après leur premier album pour se tourner vers une musique plus pop et beaucoup moins psychédélique. Selim Lemouchi avait un don pour sortir des riffs de guitares ultra-prenants, très rock brute, mais tout en gardant une clarté presque folk, psychédélique, le tout sur des rythmiques enlevés, sans jamais être purement hard rock, avec ici un côté new wave 80's qui n'était pas présent par le passé. Le groupe est plus soft que sur le premier album, mais le résultat est encore plus abouti, mature et convaincant. Tous les titres possèdent leur propre atmosphère, toujours avec le chant envoûtant de Farida, totalement dans le ton du mysticisme de l'album. Tout l'album est complètement maîtrisé et varié. On se sent envoûté par ces accumulations de différents chants superposés, le groupe voulant amener l'auditeur dans une véritable transe. Le dernier morceau, "Feverdance", représente à lui tout seul la musique d'un rituel particulièrement puissant. Franchement, ce disque est une merveille, un classique du rock des années 2010. The Devil's Blood n'aura existé que pendant 6-7 ans mais il aura laissé une trace indélébile dans l'histoire du rock psychédélique et occulte. Ce "Thousandfold epicentre" est un véritable chef d'oeuvre de rock à posséder ! Grandiose !

note       Publiée le dimanche 11 septembre 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Chris
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The thousandfold epicentre" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The thousandfold epicentre".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The thousandfold epicentre".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The thousandfold epicentre".

allobroge Envoyez un message privé àallobroge

Génial en effet, merci pour la découverte !

Note donnée au disque :       
Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

Grandiose, ouais.

Note donnée au disque :       
GrahamBondSwing Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

Je comprends tout à fait l'enthousiasme, car il est clair qu'on a rarement l'occasion d'écouter un double album aussi ambitieux dans cette veine classic rock, du côté obscur du psychédélisme. De mon côté, j'ai eu du mal à rentrer dedans, peut-être à cause du vibrato de la chanteuse, un manque de guitare sur certains morceaux aussi. Si on le découpe en deux (on a un format double LP de toute évidence), la deuxième partie me semble la plus réussie. Mais dans l'ensemble, j'ai préféré la découverte du Samsara Blues Experiment pour le versant folk. On a aussi énormément de morceaux de Black Mountain qui ont un esprit semblable (leur premier album de 2005 est peut-être le meilleur exemple), même si (et ça ne me gêne pas du tout) on est souvent dans le 2nd degré, la citation ou encore le "à la manière de" chez les canadiens tandis que la sincérité est totale chez les Devil's Blood.

Note donnée au disque :