Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDio › The last in line

Dio › The last in line

cd • 9 titres • 41:17 min

  • 1We rock04:34
  • 2The last in line05:43
  • 3Breathless04:06
  • 4I speed at night03:21
  • 5One night in the city05:14
  • 6Evil eyes03:38
  • 7Mystery03:57
  • 8Eat your heart out03:47
  • 9Egypt06:57

enregistrement

Enregistré au Caribou Ranch

line up

Vinnie Appice (batterie), Jimmy Bain (basse), Vivian Campbell (guitares), Ronnie James Dio (chant, claviers), Claude Schnell (claviers)

remarques

chronique

Après une entrée en matière aussi fracassante que celle d'"Holy diver", Dio revient un an plus tard avec ce "Last in line" qui reprend grosso modo la même formule que sur le premier album. En même temps, vu sa réussite, ils ont plutôt raison ! Peu de changements entre les deux albums, si ce n'est l'arrivée au début de la tournée "Holy diver" d'un cinquième membre aux claviers, Claude Schnell, mais cet ajout reste discret. Non, ici, on peut parler de réelle continuité avec "Holy diver", ces deux albums étant ce que le groupe aura réalisé de mieux. Ils sont tellement similaire qu'il aurait pu s'agir d'un double-album parfait. Le format des deux disques est proche, alternant brûlots rock et morceaux plus heavy à ambiance. A ce titre, le début de l'album suit vraiment le même schéma avec un "We rock" bien burné et excellent, avec un Ronnie James rageur comme jamais, avant d'enchaîner sur le morceau-titre de l'album, sorte de pièce maîtresse du disque. L'album est aussi très homogène et ne contient aucun morceau ne serait-ce que moyen. L'inspiration est au rendez-vous dans un style toujours aussi lourd et puissant, mais toujours avec ce son presque étouffé si spécifique et cette batterie au son si mate. "Evil eyes" fait directement écho aux morceaux de Black Sabbath de ce début de décennie avec Dio. "Eat your heart out" ou "One night in the city" possèdent un feeling singulier et caractéristique de Dio, permettant à Ronnie James de faire étalage de toute sa puissance vocale. Le disque s'écoute de manière super limpide, on a droit à du bon heavy metal typé années 80 et qui se veut varié avec des musiciens excellents, mention spéciale encore au guitariste Vivian Campbell qui fait des merveilles. Bref, le genre de disques idéal dans ce style. L'album se termine par un "Egypt" majestueux, plus lent, dans une sorte de marche forcée lancinante de toute beauté, vraiment typique de l'originalité de Dio. "The last in line" est en tout point proche d'"Holy diver" que ce soit en termes de style que d'interprétation et d'inspiration. Seuls les claviers m'ont semblé avoir mal vieilli, particulièrement sur le morceau-titre et "Mystery". Je garde une légère préférence pour le premier album, d'une très courte tête. Cependant, étonnement, la suite de la carrière du groupe ne sera pas du même niveau, ces deux albums représentant vraiment la quintessence de la formation et ils ne retrouveront hélas jamais cette inspiration.

note       Publiée le vendredi 2 septembre 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Chris
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The last in line" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The last in line".

notes

Note moyenne        10 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The last in line".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The last in line".

Coltranophile Envoyez un message privé àColtranophile

Trente ans que je n’avais pas du écouter ce bidule. J’ai tenu 4 titres, non sans difficulté. J’ai pourtant une certaine sympathie pour Ronnie « je hurle donc je suis » Dio. Je ne me souvenais même pas que les solos de Campbell étaient si à la ramasse. Je croyais être nostalgique. Mais, en fait, non. Merci à la chronique pour me l’avoir révélé.

Message édité le 03-09-2022 à 16:51 par Coltranophile

Note donnée au disque :       
torquemada Envoyez un message privé àtorquemada

Je ne suis pas un grand expert de Dio mais je trouve « Dream Evil » assez sympa et je n’ai jamais compris pourquoi il était considéré comme mineur par rapport aux 2-3 premiers.

Note donnée au disque :       
Chris Envoyez un message privé àChris
avatar

Pour moi sans doute le meilleur Dio. Les compositions sont encore plus percutantes et prenantes que sur le premier. Et toujours cette voix incroyable...

Note donnée au disque :       
Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Dans la suite, j'aime aussi 'Sacred heart', rien que pour le titre éponyme. Ici, mmm, 'Egypt' splendide ! J'aime aussi toujours 'Evil eyes'...

Note donnée au disque :