Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFear Incorporated › Phobos

Fear Incorporated › Phobos

détail des votes

Membre Note Date
Shelleyan      vendredi 5 août 2022 - 21:28

cd • 10 titres

  • 1Dying to get out (Fear of being buried alive)
  • 2Submerged (Fear of water)
  • 3Wrong turn (Fear of being lost)
  • 4Dead of night (Fear of the dark)
  • 5Fear is a man's best friend (Fear of fear)
  • 6Clown (Fear of clowns)
  • 7Suffocation (Fear of enclosed spaces)
  • 8Spooked (Fear of ghosts)
  • 9Solitary confinement (Fear of isolation)
  • 10Hocus Pocus (Fear of witches)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Gizzard Studios, Zed One Studios, Londres, Angleterre; Mandrake Studios, Edinburgh, Ecosse, 2011-2012.

line up

William Westwater (chant, synthé), Cam Campbell (basse, guitare), Matthew Saw (guitare), Alan McCullock (batterie, percussions)

remarques

https://fearincorporated.bandcamp.com/

chronique

Un album dédié aux phobies diverses, ça me plait assez; existe-t-il un seul humain n’ayant pas son phobogène ? D’ailleurs, qu’est-ce qui la distingue de la simple peur ? Le caractère de danger non avéré de la phobie… Rencontre avortée n’est pas synonyme de divorce et le concept me semblait assez porteur pour tenter une nouvelle approche de ce groupe dont le premier disque m’avait plutôt rebuté. Tout y passe: peur d’être enterré vif, de l’eau, de sortir, de la solitude, des clowns, des fantômes, des espaces clos et même de la peur elle-même. Le côté batcave développé par Fear Incorporated a tout pour me séduire donc pas de crainte (aargh, comment ne pas user du mot) de ce côté-là; j’appréhendais davantage la touche décrite comme ‘avant-garde’ qui s’était plutôt traduite par des spoken words sur fond musical minimal ennuyeux sur la première galette. Les angoisses (j’abuse) sont vite balayées, cette fois-ci le combo gère très bien. On alterne entre batcave décadent et flippant, urgent dans la production (soit un cran au dessus du DIY mais pas trop pour refléter l’ambiance sombre et souterraine), aux guitares deathrock, basses lourdes, vocaux dandy et quelques passages récités sur fond dark ambient (‘Fear is a man’s best friend’, ‘Submerged’) sauf que cette fois, ils remplissent leur rôle sans longueur inutile, renforçant le climat de peur, avec parfois même un zeste d’expérimentation (‘Solitary confinment’). Apparemment Fear Incorporated aiment travailler sur des thèmes mais là où ils s’emmêlaient les pinceaux sur ‘Sawney’s cave’, ils semblent avoir trouvé le bon axe d’écriture en s’affirmant comme des bâtards de Bauhaus affublés du maquillage macabre de Sex Gang Children (rien d’étonnant puisque des membres y ont joué notamment le regretté Cam Campbell). Il semblerait donc que la terreur soit bonne conseillère…

note       Publiée le vendredi 5 août 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Phobos" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Phobos".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Phobos".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Phobos".

Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
avatar

J'ai écouté la piste, ce n'est en effet pas du tout une reprise de Cale ! Mais ce que tu dis sur le rapport de cette scène au mec ne m'étonne pas - Cale c'est "la caution européenne du Velvet", et par la suite c'est sûr qu'on trouve facilement des influences/ressemblances avec certaines "esthétiques gothiques" ! Déjà, comme l'a plusieurs fois souligné Raven, quand tu écoutes certains enregistrements du mec des années 70 et juste derrière le Nick Cave/les Bad Seeds des débuts, quand c'était encore bien nerveux, y'a des ressemblances qui sautent aux oreilles. (Heartbreak Hotel sur le Slow Dazzle de 1971, comme exemple en effet frappant, oui... Quelle version, faut dire !)

Message édité le 06-08-2022 à 10:12 par dioneo

Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

L'idée d'un clin d'oeil n'est nullement hors de propos, beaucoup de musiciens de cette scène adorent John Cale.

Note donnée au disque :       
Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
avatar

(Après j'aime beaucoup le Fear de Cale faut dire, donc pas besoin de trop me pousser pour que je soupçonne des analogies...)

Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
avatar

J'y ai pensé en voyant qu'un titre s'appelle Fear Is a Man's Best Friend - comme la chanson presque titre du dit Cale donc mais... D'après ta description de la plage de Phobos, spoken word/ambiant, ça n'a pas l'air d'être une reprise de ! Ça peut être une espèce d'hommage ou de clin d'œil ceci-dit, je me dis... J'écouterai ça demain pour voir si j'y entends un rapport, tiens !

Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Je dois bien avouer que je ne connais pas le 'Fear' de Cale...

Note donnée au disque :