Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWeltschmerz › Capitale de la douleur

Weltschmerz › Capitale de la douleur

cd • 8 titres

  • 1Jade eclipse
  • 2Under archons' domain
  • 3Maha pralaya
  • 4Downfall bolero
  • 5Capitale de la douleur
  • 6Colore di pieggia e di ferro
  • 7Inanna incarnateo
  • 8Omegadawn

enregistrement

Sound Factory Studio, Melzo, Italie, août-septembre 2001

line up

Malice (claviers), Indifference (batterie), Prejudice (guitares), Nothing (chant, basse), Desire (chant féminin)

remarques

pochette emballée dans un packaging spécial en carton

chronique

Le ‘Weltschmerz’ désigne le mal de vivre éprouvé par une certaine élite intellectuelle européenne (dès la seconde moitié du XVIIIème siècle) exacerbant les sentiments et l’imagination en réaction à l’avènement de la société industrielle. A l’écoute de ‘Capitale de la douleur’, on se dit que l’Italie n’a pas été épargnée. Trop rageuse pour être simplement triste, trop sombre pour être simplement désenchantée, la musique de Weltschmerz évoque certains aspects de Cure pour les tempos lents et les guitares cold dont certaines envolées peuvent rappeler Lycia (en plus glauque), le tout assaisonné d’une très légère point de noisy ou de métal (genre Type O Negative, bien que la démarche soit très différente), selon les goûts. Le chant fait plutôt penser à Joy division mais l’ajout de chœurs féminins sur certains titres donnent un aspect plus ‘pop’ à la musique sans pour autant l’illuminer. Le côté linéaire des compositions donne une cohérence atmosphérique au disque qui, d’un autre côté ennuiera peut-être certains. De mon point de vue, la qualité des mélodies évite de justesse le piège d’avoir l’impression de ne pouvoir différencier les chansons entre elles. L’album se clôt sur une note plus angoissante avec un morceau composé uniquement de pleurs de bébé et de petits bruits malsains ; une façon de dire que nous sommes condamnés dès la naissance ?

note       Publiée le dimanche 15 septembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Capitale de la douleur".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Capitale de la douleur".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Capitale de la douleur".

Potters field › mercredi 14 mai 2008 - 10:47  message privé !
Joli nom de groupe. Weltschmerz, ça sonne mieux que spleen, quand même.
Painkiller › mardi 13 mai 2008 - 16:40  message privé !
Jolie pochette.