Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSiberia › Broken things

Siberia › Broken things

  • 2021 • Swiss Dark Nights +SDNRECORDS097+ • Lim • 300 copies • 1 CD digipack

cd • 4 titres

  • 1Howl
  • 2In a different place
  • 3A parallel life
  • 4Comedown

enregistrement

White House Studios, Reading, Berkshire, Angleterre.

line up

Matt (chant), Dave (instruments)

remarques

https://swissdarknights.bandcamp.com/merch

chronique

Sale temps pour les ailes de corvidés et le teint de pêche, encore une saison à canicule ! C’est dire si les teintes bleutées et le nom de ce mini avaient de quoi titiller mon attention… Encore qu’en été, la Sibérie atteigne des records de chaleur mais c’est hors de propos pour la chronique donc on zappera vite la partie climatologie. Après deux albums, le duo anglais est de retour avec un mini parfaitement dans leur lignée, une forme de goth rock héritée de Vendemmian mais en moins passionné, plus mélancolique; plus apaisé peut-être ? C’est toujours aussi fluide et bien composé (mmm, les guitares de ‘Comedown’, 'Parallel life' entre autres, sans oublier la voix), le truc à déguster comme la caresse d’un vent frais plus que froid, un peu humide, quelque chose de ample mais à échelle humaine. Quand je parlais d’apaisement, c’est peut-être ici que se situe la limite entre Siberia et Vendemmian, une petite étincelle a disparu. Une marque de sagesse ? ‘There’s no redemption, just a story to be told, there’s no second chance…', chante Matt dans ‘A parallel life’. Une forme de résignation plutôt, comme une forme de quête spirituelle échouée. On ne lance plus les griffes vers le ciel pour secouer les nuées, interroger, menacer, défier ce dieu si complexe, si loin des préoccupations de son troupeau; la dimension humaine, telle est la clef. La vie, son essence, il y a encore des choses à espérer à ce niveau. ‘It’s not so easy to turn back time’. Effectivement. Du coup, la musique de Siberia occupe parfaitement sa place dans la zone d’intégrité. Au fil des écoutes, on s’interroge: les choses sont-elles réellement si différentes ? Les Anglais n’ont-ils pas toujours traité des mêmes thèmes ? Aucune étincelle ne s’est éteinte, c’est juste le regard qui fixe l’horizon avec moins de stress quant à l’inéluctabilité des choses…

note       Publiée le samedi 23 juillet 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Broken things" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Broken things".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Broken things".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Broken things".