Vous êtes ici › Les groupes / artistesAArcane Winter › Welcome to winter

Arcane Winter › Welcome to winter

cd • 10 titres

  • 1Sister shame
  • 2Thirteen
  • 3The mirror cracked from side to side
  • 4No way back
  • 5Christmas day in the workhouse
  • 6Walk in the sun
  • 7Thirteen (post punk mix)
  • 8The mirror cracked
  • 9Christmas day in the workhouse (winter mix)
  • 10A star in the dub (a star in the west dub version)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

remarques

chronique

Poseur: ‘Comment mon style post-Victorien pourrait-il s’accorder avec la violence de…?’, Arcane Winter: ‘*joue les premiers accords de ‘Sister Shame’*. On ne va pas épiloguer quant à la vision de tout un chacun sur le goth rock, j'aurais pu la jouer 'Winter's coming' et tout le toutim mais bref, âmes sensibles, dégagez d’ici, cette voie ne mène à rien de bon pour vous. Arcane Winter, c’est Killing Joke (y compris dans le goût du dub), avec une voix moins barrée et quand je parle de Jaz Coleman and Co, c’est l’époque post ‘Outside the gate’ quand le groupe balançait ses riffs comme des balles dum-dum. Revenons-en à un jugement plus professionnel et moins comparatif. L’élément qui frappe, plus encore que sur les EPs, c’est la puissance acérée de la guitare qui envoie ses riffs comme on découpe des tranches de tofu. Non que la rythmique se prélasse dans les bulles d’un jacuzzi, au contraire (en témoigne le post punk mix de ‘Thirteen’, par exemple), mais il est clair que l’électricité grésillante frisant parfois volontiers le crust et le deathrock (‘Christmas Day in the workhouse’) occupe l’avant-scène. Le chant, grave mais pas trop, moins expressif que celui de Jaz Coleman comme je le signalais précédemment confère à cette atmosphère apocalyptique une touche froide, contemplative, du style ‘on vous avait prévenu(e)s pourtant’. Quelques claviers lointains confirment cette note triste dans la violente noirceur. Je fais partie des orphelins de Every New Dead Ghost et bien que Arcane Winter soit tout sauf une copie carbone, j’y retrouve un peu du même instinct dystopique mais en plus coriace encore. Alors certes, cela n’a rien d’une b.o. pour le pique-nique victorien en costumes du festival de Leipzig mais je m’en fous, le soleil, ce n’est pas bon pour mon teint blafard et je préfère m’écouter Arcane Winter à fond la caisse, les volets fermés, en râlant sur la société. Encore que j’irai sûrement m’en jeter une ou deux au pub en fin de journée…

note       Publiée le mercredi 6 juillet 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Welcome to winter" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Welcome to winter".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Welcome to winter".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Welcome to winter".