Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVoivod › Synchro Anarchy

Voivod › Synchro Anarchy

cd • 9 titres • 47:54 min

  • 1Paranormalium05:34
  • 2Synchro Anarchy04:25
  • 3Planet Eaters05:32
  • 4Mind Clock06:44
  • 5Sleeves Off04:08
  • 6Holographic Thinking06:11
  • 7The World Today04:10
  • 8Quest for Nothing05:37
  • 9Memory Failure05:33

enregistrement

Produit par Voivod. Enregistré et mixé par Francis Perron au RadicArt Studio, Québec, Canada. Masterisé par Maor Appelbaum à Maor Appelbaum Mastering, Californie, États-Unis.

line up

Michel Langevin ([Away] batterie), Daniel Mongrain ([Chewy] (guitare)), Snake (voix), Rocky (basse)

remarques

Sorti en CD, vinyl, versions en ligne ; une édition spéciale avec un deuxième CD est disponible, celui-ci, comme avec "The Wake" consistant en un concert enregistré (ici au Festival Jonquière en Musique à Québec en 2018). Illustration par Away

chronique

Nouveau Voivod dit Chroniqueur Content, très content ! Car depuis leur transmutation / résurrection, le groupe venu du passé du futur m'a régalé par des hits thrashoprogoheavy popounets pleins de flammes, d'un cool bluffant, le groupe nous tartinant la gueule de chansons hoquetantes mais qui en même temps se sifflotent sous la douche sans aucun problème. C'est encore le cas avec Synchro Anarchy sorti cette année, celle où l'on est passé de plain-pied dans une mise en œuvre des visions les plus cauchemardesques de Philip K. Dick. Cette époque se marie donc parfaitement bien avec la musique généreuse mais aussi foutrement angoissée de Voivod, que ce soit dans les changements de tonalité, de timbre de voix d'un Snake qui murit comme le meilleur des futs de chêne, les riffs entêtants et solo magiquement maniaques de Chewy, la basse organique et dissonante de Rocky et enfin, bien sûr, les plans de batterie hypnotiques estampillés Away de l'espace. Un espace infini qui s'ouvre à nous misérables tas de viandes neuronés, nous offrant quêtes intergalactiques avec générique d'Astroboy à la clef, des documentaires de Carl Sagan mais avec des zombies semi-mécanisés pour les "reconstitutions" ; et deux minutes plus tard on se retrouve dans un songe stupéfié qui se décompose sous nos yeux et devient d'un coup classé moins de 18 ans tellement il est glauque... c'est ça la magie Voivod, ne pas laisser de répit, remplir la tête de mélodies dingues héritières d'un Robert CyberFripp décryogénisé et renvoyé dans le temps présent, d'un Pink Floyd réchauffé au Méta Micro-Ondes, nous dévoilant un paysage de planètes conscientes et malades, où la psychose à grande échelle affronte les volontés les plus fraiches, avides de liberté et de connaissances, les paroles me laissant seul dans des abîmes d'imaginaire dystopique, étant friand de ce fuel à rage et cogite depuis Fall Out (numéro 1), et mes traumatismes dickiens, vonnegutiens ou asimoviens ! Rage ruminante qui va bien se conjuguer avec cette musique entrainante, chaotique, et tout bonnement belle - et encore une fois cérébrale, méditative et tout simplement cool.

note       Publiée le vendredi 10 juin 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Synchro Anarchy".

notes

Note moyenne        7 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Synchro Anarchy".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Synchro Anarchy".

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Le progpunk, c'est BIEN.

Note donnée au disque :       
born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Un peu pareil, té ! Assez sceptique au début, je lui trouvais le son en plastoc, et les guitares bavardes pour ne rien dire... Puis il vous gagne. Je devrais le ressortir, té.

Note donnée au disque :       
Richter Envoyez un message privé àRichter

Première écoute, j'en ai absolument rien retenu. Il ne se livre pas aussi facilement que The Wake. Mais après une dizaine d'écoutes, y a des morceaux qui sont clairement géniaux. A commencer par le premier Paranormalium. Un excellent album au final !

Note donnée au disque :       
torquemada Envoyez un message privé àtorquemada

Je découvre l'EP "Ultraman"... euh, c'est indescriptible.

Note donnée au disque :       
saïmone Envoyez un message privé àsaïmone
avatar

L'installation de l'ex-Gorguts Chewy fait définitivement des miracles

Note donnée au disque :