Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSelofan › Ciné Romance

Selofan › Ciné Romance

cd • 12 titres

  • 1Litany Against Fear
  • 2Shadowmen
  • 3The One You Wanted
  • 4Romance
  • 5Lithium
  • 6La Industria Del Sexo
  • 7Σελοφαν
  • 8Μαυσωλείο
  • 9Νεοελληνικό Σκηνικό
  • 10Βραχυκύκλωμα
  • 11Το Υπόγειο
  • 12Tomorrow's Ghosts

line up

Joanna (chant, musique), Dimitris (chant, musique)

remarques

https://selofan.bandcamp.com/

chronique

Le ton a changé, le cabaret s’est fané, même la boîte de nuit s’est vidée… Pourtant, la musique tourne, solitaire, implacable, impitoyable presque. ‘Ciné romance’ où l’art de se retrouver face au miroir maculé d’un chiotte public aux relents ammoniaqués, une forme d’impasse qu’il faut bien affronter. Alors, on réajuste le maquillage, on grimace sous la caresse du noir à lèvres, on observe cet étrange double dont on n’est plus trop certain de vouloir qu’il soit nous. Avec cet opus, le duo grec signe son essai le plus noir; s’il est rythmé, fort mélodiquement, il est enserré dans une impression étouffante comme un garrot qu’on croit pouvoir desserrer et serrer à sa guise, sauf qu’on ne joue pas avec son collier chocker à clous, le propos est plus sérieux. Froid, sec et marital dans sa rythmique, obscur dans ses sonorités, il écarte d’un coup de griffes le groupe de la simple voie des formations dark minimal cold en vogue à notre époque. Sans pousser le propos aussi loin dans les ténèbres que Qual, il malaxe pourtant une tourbe merdeuse emplie d’amertume glaireuse, de rancoeur, de désenchantement ironique, dont il use pour tracer les contours d’histoires qui se veulent des rêves mais n’en sont pas. On ne se pâme pas, on serre les poings et les mâchoires. Les basses noires, les sons coupants, ce chant qui a transformé sa tristesse en colère (‘La industrie del sexo’), pourtant ce sont des tubes qui s’alignent tout au long du disque. Il faut attendre la mélancolie résignée de ‘Σελοφαν’ (cellophane justement) pour se réapproprier une identité, se réveiller d’un cauchemar, non que les titres suivants chantés en grec soient forcément joyeux mais ils sont d’une autre noirceur, plus sèche, plus pugnace encore, comme après avoir pété le miroir et contemplé le reflet fracturé. Parce qu’après tout, si la vie est une chienne autant l’attraper par la peau du cou avec les dents. Le saxophone plaintif de ‘The basement’ proche des amis de Lebanon Hanover niveau ambiance apporte même un semblant de sérénité. Peut-être que cette nuit se terminera en baise avec l’âme soeur après tout ?

note       Publiée le lundi 30 mai 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Ciné Romance" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Ciné Romance".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Ciné Romance".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Ciné Romance".