Vous êtes ici › Les groupes / artistesLL'Orange & Kool Keith › Time? Astonishing!

L'Orange & Kool Keith › Time? Astonishing!

cd • 14 titres • 33:33 min

  • 1Time? Astonishing!
  • 2The Traveler
  • 3The Green Ray
  • 4Twenty Fifty Three
  • 5Meanwhile, Back Home
  • 6The Wanderer
  • 7This New World
  • 8Dr. Bipolar
  • 9Suspended Animation
  • 10I Need Out Of This World
  • 11To Space!
  • 12Days I Used To Know
  • 13Bonus:
  • 14Sometimes I Feel

line up

Kool Keith (MC), L'Orange (production)

Musiciens additionnels : Mr. Lif, J-Live, Open Mike Eagle, Blu, Montage One, MC Paul Barman, MindsOne (MC's), DJ Trackstar (scratches)

remarques

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
curaçao keith

Si l'intro biscornouille n'augure pas vraiment du bon, Time?Astonishing va vite se révéler comme l'un des Kool Keith à posséder, du moins à écouter plusieurs fois en entier. "The Traveler", planant et alien, sur son si singulier sample de harpe, rassure quant à la came. Le vrai sampling et la vraie étrangeté de l'abstract qui n'en fait pas trop mais assez pour vous emporter dans son univers. Keith est un peu fatigué au mic, lassé du flow, on sent les années et les projets accumulés, tel cet énième avatar à cagoule vêtu d'un gilet de chantier et armé d'une frontale, OK compadre, mais L'Orange - a.k.a le mystérieux jeune Austin Hart - fait office d'opérateur plus que qualitatif, et pas seulement... Mécanique. Hin hin. "Twenty Fifty Three" peut s'enorguellir d'arborer l'un des beats les plus nonchalamment géniaux qu'il m'ait été donné de savourer depuis que j'écoute du rap (sérieusement c'est ça l'absolu du beatmaking : ce genre de boucle groovy-poussiéreuse impossible à dater), et l'ultra-cérébral et conceptuel Mr Lif en renfort, font de ce morceau-là l'un des tous meilleurs de Keith. MF Doom a été jaloux de pas avoir pu poser sur certaines instrus présentes ici. Je le sais, il l'a dit, et même s'il l'a pas dit, il est mort, donc il est d'accord. Le côté jazzy mais pas trop jazz ("The Wanderer"), les touches ici et là, l'absence de pistes vides appréciable, avant que l'aiguille n'attaque le macaron, la durée juste en somme, concision, précision, inspiration, non vraiment, tip top moumoute sur le volant du low-rider ce skeud, confortable mood, Kool Keith en peignoir et charentaises dans le salon avec table basse en marbre, fauteuil club pleine fleur et bar en acajou... Un des skeuds de la bourgeoisie keithienne, avec sa personnalité propre et son goût de reviens-y, indéniables. Ah mais je vous avais pas dit, j'allais oublier : y a même un rap sur la musique de La Grande Bouffe, c'est pas beau ça ?! C'est exquis, comme péter dans du satin en mangeant des meringues cuites à la perfection (croustillantes au cœur mi-cuit bien sûr). Après ça qui pourrait encore m'faire culpabiliser, m'faire croire que j'perds mon temps dans la discographie de Kool Keith, même si j'ai l'air d'avoir écouté 100 fois le même disque ?! Comme dirait mon personnage de fiction favori : "M'enfin ?!"

note       Publiée le jeudi 5 mai 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Time? Astonishing!" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Time? Astonishing!".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Time? Astonishing!".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Time? Astonishing!".