Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHyrgal › Serpentine

Hyrgal › Serpentine

cd • 7 titres • 36:28 min

  • 1L'appel03:12
  • 2Mouroir06:08
  • 3Till05:40
  • 4Représailles05:49
  • 5Aux diktats de l'instinct06:20
  • 6Rite01:09
  • 7Etrusca disciplina08:10

enregistrement

Enregistré entre décembre 2016 et février 2017 au Southern Ritual Studio et à l'Atelier

line up

Clément Flandrois (chant, guitares), Emmanuel Zuccaro (chant, batterie), Quentin Aberne (basse)

remarques

chronique

Si je ne m'étais pas levé tôt un dimanche matin pour les découvrir sur scène au Hellfest, je crois que je n'aurais jamais eu l'occasion d'écouter ce jeune groupe français de black metal. Comme je vous le disais dans mon report du festival, j'avais bien apprécié leur set, suffisamment pour m'intéresser à leurs enregistrements. Me voilà donc à vous parler de leur premier album, "Serpentine". Déjà, quand je parle de jeune groupe français, il s'est quand même formé il y a une quinzaine d'années, mais après un faux départ et un hiatus de quelques années, il est de retour en 2016 et c'est l'année d'après qu'est sorti ce disque. L'album, plutôt court, 7 titres dont une intro et un intermède instrumental pour à peine plus de la demi-heure de musique, propose un black metal atmosphérique alliant respect du passé et quelques éléments de post-black metal plus modernes. Le groupe aime jouer avec les contrastes en injectant beaucoup de mélodies dans sa base black metal finalement bien crue et destructrice. Hyrgal joue vraiment à la lisière entre ce black metal traditionnel des années 90, haineux avec un son assez naturel, loin des productions policées de ces dernières années, et ce renouveau mélodique avec ces guitares dissonantes. Il en ressort une musique mélancolique et agressive, et le résultat est franchement bon et efficace. Le tout se marie bien. Le groupe sait bien créer une ambiance lourde et des compos vraiment intenses. Hyrgal cherche son identité, il reste encore du chemin, mais on sent cette volonté de proposer une musique personnelle mélangeant les genres, mais surtout en évitant ce côté chiant d'avoir des styles superposés qui ne s'intègrent pas bien entre eux. Le chant propose quant à lui autant des parties criardes typiques du black metal que de parties déclamées et autoritaires, renforçant l'impact et l'intensité du disque. Aussi, les Français évitent l'écueil de créer des morceaux avec trop de parties lentes et calmes qui auraient facilement pu faire retomber l'intensité. Et même s'il manque encore cette petite étincelle qui transcenderait leur art, ce premier essai est une vraie réussite. Les bases sont solides, Hyrgal va maintenant pouvoir développer son style de la meilleure des manières tant les promesses présentes dans ce premier album sont grandes ! Un groupe à suivre !

note       Publiée le samedi 16 avril 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Serpentine" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Serpentine".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Serpentine".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Serpentine".