Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTRAITRS › Horses in the abattoir

TRAITRS › Horses in the abattoir

  • 2021 • Freakwave Freak0032 • 1 CD digipack

cd • 11 titres

  • 1Sea howl
  • 2Mouth poisons
  • 3Prostitution
  • 4Magdalene
  • 5Oh, ballerina
  • 6TV hours
  • 7All living hearts betrayed
  • 8From this old mirror
  • 9Ghost and the storn
  • 10Last winter
  • 11The way through a bird's love

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

remarques

https://traitrs.bandcamp.com/music

chronique

‘You’re the air I breathe’… De l’air, les chevaux menés à l’abattoir doivent en manquer, comme n’importe quelle autre bête d’ailleurs. Quand je lis les ‘débats’ sur le bien être animal, mon sang de végétarien ne peut s’empêcher de bouillir. Peu importe qu’on les y emmène dans un van molletonné avec picotin de premier choix, les bêtes le sentent; pas connes, l’instant de mort et de vie, c’est plus développé encore que chez l’humain, le prédateur ultime capable de faire exécuter ceux qui lui ont accordé leur confiance. Titre fort, comme toujours chez Traitrs, avec un visuel magnifique, presque inquiétant par son décalage avec les mots justement. Si ces mecs avaient existé dans les 80’s, ils caracoleraient eh tête des hits parades alternatifs, j’en suis sûr. Ils ont tout pour eux: des mélodies en béton armé, des climats gris, tristes, emprunts d’énergie désespérée, un visuel fort… Leur troisième opus, comme les précédents, est une tuerie, ce que personnellement, j’appelle un grand disque que je n’ai pas peur de comparer à des ‘Faith’ ou ‘Closer’, l’aspect précurseur en moins. Départ sur une plage pluvieuse et fraîche avec ‘Sea howls’, un titre lent empli d’espace, de brume humide, comme le ciel d’hiver en bord de mer, tout en nappes marines et gouttelettes de piano, dans lequel le chant mélancolique paraît planer comme un goéland désorienté par les vents. Le duo enchaîne avec ce qu’il sait faire de mieux, de la cold wave sombre, dynamique, au mélodieux imparable, des tubes édition premium quelque part entre le Pink Turns Blue de ‘Meta’ et The Cure version ‘Pornography’, avec un zeste de l’exubérance des Chameleons. Les Canadiens ne s’invent pas une mythologie post-punk, leur musique est réellement obscure (le goût des films d’horreur ?), ne se content pas d’être froide, elle dégage du corps noir. Inutile de chercher la faute, il n’y en a pas, chaque chanson pourrait faire l’objet d’un single. Après une interlude constituée de bribes de slashers et de programmes TV, ça continue; l’adéquation entre les claviers glacés et les guitares tendues, la profondeur du chant est impeccable, les titres sont hyper dansants mais sans aucune légèreté superficielle. ‘Horses in the abattoirs’ est un disque qui peut se danser comme s’écouter religieusement ou les deux en simultané. Traitrs, ce n’est même pas la crème du post punk, c’est une chantilly, un pur-sang de race.

note       Publiée le mercredi 6 avril 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Klozer
  • Klozer
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Horses in the abattoir" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Horses in the abattoir".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Horses in the abattoir".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Horses in the abattoir".

Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Vu aussi dans un mini bar, concert gratuit en plus...Oui, Vox Low, j'y pense depuis un moment, ça viendra.

Note donnée au disque :       
Kissthecatconcept Envoyez un message privé àKissthecatconcept

Y'a des woaow de hits en puissance! Magdalene par exemple, impossible de ne pas la chanter au milieu de son salon mains au ciel ou sous la douche ou sous la pluie. Hyper référencé, c'est sûr (cure, le danse society dansant, un soupçon de trisomie 21 - cela dit, pas sûr qu'ils connaissent), mais très personnel et habité et, surtout, tellement bien fait ! Vu hier soir à...l'international. Ca fait un peu mal au cœur de voir un groupe de cette trempe dans un si petit endroit, mais du coup, c'est un peu comme s'ils jouaient dans mon salon et c'était très bon ! Shelleyan, il faut que tu chroniques l'(excellent) album des Français de vox low !!! Merci pour eux et pour tous ceux qui ne connaissent pas encore !

Note donnée au disque :       
Richard Envoyez un message privé àRichard

De nouveau une tuerie ! Le truc vraiment dingue avec ce duo c'est que même si les influences sont plus que patentes, il réussit quand même à être lui-même et à proposer des titres excellents. Rien à jeter !

Note donnée au disque :