Vous êtes ici › Les groupes / artistesWW.A.S.P. › The crimson idol

W.A.S.P. › The crimson idol

cd • 10 titres

  • 1The titanic overture
  • 2The invisible boy
  • 3Arena of pleasure
  • 4Chainsaw Charlie (murders in the new morgue)
  • 5The gypsy meets the boy
  • 6Doctor Rockter
  • 7I am one
  • 8The idol
  • 9Hold on to my heart
  • 10The great misconceptions of me

informations

Fort Apache recording studio, Hollywood, CA

La réédition de 1998 propose les bonus tracks suivants :
11/ The story of Jonathan
12/ Phantoms in the mirror
13/ The eulogy
14/ When the levee breaks
15/ The idol (live acoustic)
16/ Hold on to my heart (live acoustic)
17/ I am one (live)
18/ Wild child (live)
19/ Chainsaw Charlie (live)
20/ I wanna be somebody (live)
21/ The invisible boy (live)
22/ The real me (live)
23/ The great misconceptions of me (live)
Les titres 17 à 23 ont été enregistrés lors du festival "Monsters of rock" à Donington en 1992.

line up

Blackie Lawless (chant, guitares, basse, claviers), Stet Howland (batterie), Frankie Banali (batterie), Bob Kulick (guitare)

chronique

Album concept par excellence, "The crimson idol" est l'album le plus noir de W.A.S.P. Ici Blackie Lawless a fait un énorme travail de composition, bien supérieur à ce dont il nous avait habitué sur les précédants opus du groupe. Chaque titre sans exception possède une identité et une force hors du commun ce qui donne une grande unité à ce magnifique album. Cette unité, on la retrouve d'ailleurs sur le dernier morceau du groupe "The great misconceptions of me" qui reprend la plupart des thèmes des autres morceaux du disque. Au niveau musical, rien à dire : c'est la grande classe avec entre autre une section rhytmique totalement hallucinante (il faut dire qu'il s'y sont mis à deux !!) qui donne un côté absolument grandiose à la plupart des morceaux. Ce disque est extraordinaire, et il restera d'ailleurs un des meilleurs (sinon le meilleur) du groupe. Il y a du pur génie dans ce "The Crimson Idol" que je vous recommande plus que chaudement.

note       Publiée le dimanche 22 octobre 2000

chronique

  • hard rock

Au moment de l'écriture et de l'enregistrement de l'album, W.A.S.P., en tant que groupe, est à la dérive. Chris Holmes est parti et ce "Crimson idol" devait en fait à l'origine sortir sous la forme d'un album solo de Blackie Lawless, tout a d'ailleurs été écrit par lui dans cet album. Aussi, au résultat, c'est vrai qu'on pourrait penser à Blackie Lawless en solo avec quelques musiciens additionnels, mais finalement, le CD est sorti sous le nom de W.A.S.P. pour profiter de la notoriété du groupe. Heureusement... car musicalement, autant le dire tout de suite, c'est une réussite totale, un vrai chef d'œuvre ! Jamais un groupe n'avait réussi à ce point un album concept avec autant de génie. Cet album relate la vie d'un jeune musicien, Jonathan, qui gravit les marches du succès... jusqu'à sa chute ! Tout au long de l'album, certaines parties sont reprises dans plusieurs morceaux, ce qui donne un très fort sentiment d'unité à l'album. Certains titres sont de purs bijoux, comme "The idol", "Chainsaw Charlie" ou "The great misconceptions of me" qui reprend à peu près tous les différents thèmes musicaux présents sur l'album. On peut remarquer que les batteurs (car ils s'y sont mis à 2 pour cet album !!!) sont exceptionnels avec des rythmiques et des breaks de feu ! En tout cas, cet album prouve que Blackie Lawless est vraiment capable de composer autre chose que des morceaux du type "Animal (fuck like a beast)" ou "Scream until you like it" !!! La réédition de 1998 est particulièrement alléchante avec carrément un CD-bonus ! On trouve le récit sur plus d'un quart d'heure de l'histoire du concept que suit l'album, des titres inédits, une reprise de Led Zeppelin, des titres live acoustiques et pas moins de 7 morceaux live de la prestation du groupe à Donington en 1992. A noter que sur ces derniers titres, l'une des 2 guitares a un son vraiment pourri !!! Tout cela pour environ 85 minutes de bonus tracks !!! Indispensable !!!

note       Publiée le samedi 13 octobre 2001

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The crimson idol" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The crimson idol".

notes

Note moyenne        32 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The crimson idol".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The crimson idol".

zugal21 Envoyez un message privé àzugal21

Blackie fan d'Uriah Heep. Voir la reprise de " Easy Living " sur Inside the Electric Circus, et la participation de Ken Hensley sur The Headless Children.

Note donnée au disque :       
Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

Oui c'est flagrant. Blackie est vraiment sans foi ni loi.

Note donnée au disque :       
Nicko Envoyez un message privé àNicko
avatar

Il y a effectivement une très grosse ressemblance... ;)

Note donnée au disque :       
Chris Envoyez un message privé àChris
avatar

Je ne sais pas si ça a déjà été signalé précédemment mais je trouve que les 5 ou 6 premières notes du riff d'ouverture de "Arena Of Pleasure" sont gravement pompées sur celles du riff de "Bird Of prey" sur l'album "Salisbury" de Huriah Heep...

"Salisbury" de Huriah Heep

Note donnée au disque :       
FranceBresil86 Envoyez un message privé àFranceBresil86

ouh là, 25 ans que je l'avais pas écouté. The Wall pour le concept et beaucoup de similitudes avec Quadrophenia pour la construction (morceaux aux titres quasi-identique, finale Love set me free vs Love Reign o'er me). Dommage qu'il soit sorti en 93, quelques années de retard sur son époque