Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEnd Of Mankind › Faith recoil

End Of Mankind › Faith recoil

lp • 7 titres • 22:19 min

  • 1Blasphemous minds03:34
  • 2Put on the armor of Satan03:54
  • 3Scent02:41
  • 4Rise of a cult leader02:58
  • 5Cyanide04:09
  • 6Qui nous sommes02:33
  • 7Lament02:30

line up

Anxiferath (chant), Nesh (guitares), Ghoulaxe (guitares), Sagoth (basse), Thorgon (batterie)

remarques

chronique

Styles
hardcore
metal extrême
black metal
Styles personnels
post black metal

End Of Mankind est un groupe parisien né sur les cendres (rallumées entre temps) du groupe de black metal Eternal Majesty avec Sagoth et Thorgon. Les deux frères se sont adjoints les services d'un autre blackeux, Nesh, qu'on peut voir au sein d'Azziard ou de Nydvind, ainsi que des deux musiciens issus de la sphère hardcore, Ghoulaxe et Anxiferath. On a donc affaire à une formation relativement atypique qui mélange les styles. Ce "Faith recoil" représente le premier résultat de cette formation. Il se présente sous la forme d'un EP 12" d'une vingtaine de minutes pour 6 titres qui forment une sorte de melting polt assez improbable, mélangeant riffs à la Darkthrone, chant de coreux, rythmes des deux univers, alliant lourdeur du hardcore et l'atmosphère noire et démoniaque du black metal des années 90. On saupoudre le tout d'ambient et on a un EP totalement décousu qui rassemble les influences de chacun des musiciens du combo. En fait, c'est à la fois déroutant et impressionnant. Dès ce premier essai, on note clairement que le groupe possède sa propre identité, il ne ressemble clairement à rien d'autre. Par exemple, "Put on the armor of Satan", c'est un morceau qui commence par du pur black metal haineux et démoniaque, puis ça continue vers du hardcore avec ce chant ultra puissant et agressif et ça enchaîne avec du post-rock à la limite du planant puis une sorte de metal planant avec petit solo de guitare pour revenir vers du black metal. Oui, oui, tout ça en un seul morceau ! Et comme je le disais plus haut, il y a de l'ambient dans le sens où le morceau suivant, "Scent", qui clôt la première face et au même titre que "Lament" qui clôt la deuxième, est un morceau calme, planant, instrumental et atmosphérique. On nage à chaque fois, en fin de face, dans une atmosphère contemplative et douce. Bref, tout cela est perturbant. On a un peu cette impression que le groupe balance les influences de chacun pour créer une musique personnelle. Et c'est à double tranchant, un peu comme si le groupe avait le cul entre deux chaises. Ce qui est clairement positif, c'est de voir un groupe avec une réelle personnalité et qui cherche à créer son univers et là-dessus, c'est totalement réussi. On sent qu'il y a un vrai potentiel. Cependant, le format assez court de cet EP ainsi que les structures à géométrie variable donnent un effet un peu fourre-tout hélas et j'ai du mal à vraiment rentrer dedans, ça change un peu trop vite de style et au final je m'y perds. Je n'arrive pas à accrocher. Mais je reste persuadé qu'en canalisant au mieux leur créativité, il y a la place pour un résultat plus efficace et percutant. Un titre comme "Cyanide" est typiquement le genre de morceau super intéressant avec des parties bien distinctes, mais mal exploité. La base est là, j'ai le sentiment que le groupe se cherche encore, mais qu'avec les personnalités de chacun des musiciens et en exploitant au mieux cette richesse, le quintette peut nous sortir quelque chose de vraiment énorme...

note       Publiée le mardi 15 mars 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Faith recoil" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Faith recoil".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Faith recoil".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Faith recoil".