Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDelphine Coma › Tortuosa

Delphine Coma › Tortuosa

cd • 10 titres

  • 1Light and shadow
  • 2Dissolve
  • 3Lost all feelings
  • 4Plastic flowers
  • 5Arrival
  • 6Secondary eyes
  • 7Desolation
  • 8Mirror of ice
  • 9Death of
  • 10Tension

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

In Aeternum, Soundbox Studios.

line up

Ashe Ruppe (chant, basse, guitare, synthé), Amendoa Lizzbeth Tamburri (guitare, synthé)

Musiciens additionnels : Eric Cope (chant invité sur 'Arrival')

remarques

https://delphinecoma.bandcamp.com/music

chronique

Paf, mieux que dans un numéro du ‘Nouveau Détective’ ! ‘La vérité sur Eric Cope enfin dévoilée’, ‘Eric Cope de retour sur le devant de la scène’, etc. Qui est Eric Cope ? Lisez ma chronique de Glorious Din pour vous tenir à jour, c’est mieux qu’une clochette Youtube. En réalité, on n’en sait pas forcément beaucoup plus et ça suscite plus de mystère, quels arguments Delphine Coma ont-il utilisé pour convaincre Eric Cope revenu du post-punk de jouer les guests sur leur reprise de ‘Arrival’ ? En réalité, je pense que tout le monde s’en fout à part moi et aucune interview consultée ne s’y intéresse. De toute manière, ce n’est pas de lui dont il s’agit ici. Second album pour le duo (pochette classe très réussie et évocatrice) qui en une paire de chansons enterre tous les efforts de Rosetta Stone… J’exagère mais il faut que reconnaître que le combo assure méchamment et s’il n’avait une fâcheuse tendance à opter pour des mid-tempo, il ferait des ravages. Qu’est-ce que j’ai contre les mid-tempos ? Delphine Coma en abuse. On attend la grosse boîte puissante, on l’a; on attend une basse pour compléter, on l’a et une putain de basse, croyez-moi ! On attend le chant caverneux légèrement essoufflé, on l’a. Guitare et synthé tapissent d’un mur hypnotique franchement séduisant, vaporeux et noir. Alors où est le problème ? Là justement, tout est impeccable, parfaitement mixé et produit mais le disque manque de relief. C’est bon certes, ’Secondary eyes’ est juste un hit colossal, un des meilleurs trucs goth rock de ces dernières années, la reprise de ‘Arrival’ est magistrale mais j’ai quelques craintes à moyen terme que le groupe ne se fourvoie dans ce qui a à mon sens flingué assez vite Rosetta Stone puisqu’on les mentionne: trop d’atmosphère et pas assez de mélodies béton. On ne va pas se mentir, passé le premier choc, la plupart des gens ont trouvé que les structures chez les Anglais tournaient méchamment en rond. Mais avec un punch indéniable. Chez Delphine Coma, le mid-tempo prime (même si le bon ‘Death of’ et les chansons mentionnées me feraient mentir) rendant l’ensemble quand même, et ça m’écorche la bouche de le dire, ennuyeux sur le long terme (cela dit, les titres ne mentent pas sur les intentions). L’album est bon mais sans sursaut, il s’écoute d’une ligne, forte en climats assurément mais avec trop peu de variations pour secouer le cocotier. Je suis trop dur ? Probablement mais justement parce que j’aime beaucoup ce groupe et que, comparé au premier essai, je trouve qu’il bride un peu son potentiel pas reconnu à sa juste valeur internationalement. Aucune raison de ne pas acheter ce cd, bien au contraire, chaque titre est une raison en soi, mais question notation je lui adjuge une boule de moins que son prédécesseur, ça me fait mal mais j'attends la suite avec impatience, c'est pas contradictoire.

note       Publiée le dimanche 13 février 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Tortuosa" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Tortuosa".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Tortuosa".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Tortuosa".