Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHante. › Fierce

Hante. › Fierce

cd • 13 titres

  • 1Tomorrow is a new day
  • 2Wild animal
  • 3Unknown (feat. Sólveig Matthildur)
  • 4Serre-moi encore
  • 5Nobody's watching (feat. Fragrance, Marble Slave)
  • 6Waiting for a hurricane
  • 7Respect
  • 8No tenderness (feat. Ætervader)
  • 9Silence the voices
  • 10The moon song (feat. Box von Düe)
  • 11Never over
  • 12I don't need a hero
  • 13Wild animal (drumless version)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Hélène de Thoury (chant, musique)

Musiciens additionnels : Sólveig Matthildur, Fragrance, Marble Slave, Box von Düe, Ætervader

remarques

Il existe une version remix de ce disque. https://hante.bandcamp.com/

chronique

Le jeu des dates éclaircirait-il la portée des choses ? A priori, Minuit Machine cesse pour un temps ses activités vers 2015, Hélène de Thoury produit dans la foulée trois disques de Hante. plutôt sombres, comme si le projet devenait le réceptacle de ce qu’elle ne pouvait plus exprimer avec Minuit Machine. 2019, le duo sort un nouvel opus; Hante. ne cesse nullement, bien au contraire, mais ‘Fierce’ le quatrième essai, s’extrait de l’ombre de sa soeur spectrale pour oser sonner plus léger (toute proportion gardée). C’est aussi le disque où Madame de Thoury convie le plus d’invités. On a vraiment l’impression qu’elle peut maintenant user de son projet solo comme d’une récréation personnelle pour y tester des choses qu’elle ne peut pas en groupe ou simplement travailler avec d’autres gens. La qualité est bien entendu au rendez-vous (cela devient un pléonasme) mais il est clair cependant que le ton général est plus aéré même si les ombres n’ont pas quitté la pièce, loin s’en faut. Parmi les collaborations on retiendra le moment de grâce que constitue ‘Unknown’ avec l’Islandaise Sólveig Matthildur où l’on retrouve cette impression de nuit éclairée et froide assez typique de Kaelan Mikla. Avec Marble Slave, le chant masculin s’invite dans Hante., plutôt pas mal mais plus banal; ça fonctionne mieux avec Ætervader sur ‘No tenderness’, véritable relecture de l’identité du projet avec timbre mâle. Hélène de Thoury fonctionne aussi très bien sans aide comme en témoignent l’excellent ‘Tomorrow is a new day’, flamboyant dans l’ombre où dans l’exercice des textes en français méditatifs (‘Serre-moi’, belle pièce mélancolique nappée de brouillard anthracite). Le ton général sonne légèrement moins tragique que de coutume mais ne fléchit pas quant au travail sur les sonorités, la programmation, les effets. La fée de Thoury assure une fois encore avec brio, qu’il s’agisse de pièces rythmées ou plus lentes, modernes ou un brin nostalgiques (‘Respect’ plus axé new wave) maniant ses fréquences de brume, les colorant de fumées obscures ou de violet si sombre qu’il en devient jais. Il y a des gens comme ça qui ont un don et depuis la remise sur rails de Minuit Machine, on en profite doublement !

note       Publiée le mercredi 26 janvier 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Fierce" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Fierce".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Fierce".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Fierce".